GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 20 Décembre
Vendredi 21 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: civils et rebelles évacuent la ville de Daraya dans la douleur

    media Des rebelles et des civils ont commencé, vendredi 26 août 2016, à abandonner Daraya, près de Damas. SANA/Handout via REUTERS

    Les premiers convois de civils et de combattants rebelles ont quitté la ville syrienne de Daraya ce vendredi après-midi. Conformément à l'accord d'évacuation conclu entre le régime et les rebelles, les habitants de Daraya seront hébergés dans un premier temps dans un centre d'accueil près de Damas. Les combattants qui refusent de rendre leurs armes seront escortés jusqu'à la province d'Idleb, toujours aux mains de la rébellion. L'accord est appliqué, mais les premiers départs se font dans les pleurs et dans l'amertume.

    Ce sont d'abord des femmes, des personnes âgées et des enfants qui sont les premiers à monter dans l'un des bus quittant Daraya dans le courant de l'après-midi. C'est ensuite le tour de combattants rebelles, accompagné de leurs familles. « C'est un moment très difficile » confie l'un de ces combattants à la journaliste de l'Agence France-Presse qui assiste à l'évacuation.

    Les habitants de Daraya se seront battus durant quatre ans avant de devoir quitter leur ville, quatre années de combats, de souffrances et de privations. Aux bombardements aveugles du régime syrien s'était ajouté le manque de nourriture et de médicaments. Depuis le mois de février, la situation humanitaire était devenue désastreuse, le régime ayant imposé un siège implacable aux habitants.

    Pour l'opposition syrienne, l'évacuation de Daraya est d'autant plus douloureuse que la ville était devenue un lieu emblématique de la révolution, pour avoir été l'une des premières à se soulever contre le régime de Bachar el-Assad.

    Une fois évacuée la totalité des civils et des combattants rebelles, l'armée syrienne pourra reprendre le contrôle de la localité. Selon le régime, les habitants seront autorisés à rentrer chez eux seulement lorsque la ville aura été reconstruite.

    A (re) lire → Syrie: un accord pour évacuer civils et rebelles de Daraya

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.