GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 18 Septembre
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 23 Septembre
Lundi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Nord de la Syrie: armée turque et rebelles poursuivent leur offensive

    media Les combattants de l'Armée syrienne libre lutte contre le régime, mais se retouvent aussi aux côtés de l'armée turque, au Nord, contre les jihadistes et les forces kurdes. REUTERS/Ammar Abdullah

    Plusieurs attentats-suicides ont été perpétrés dans différentes villes syriennes par le groupe Etat islamique ce lundi 5 septembre. Ils surviennent alors que l'organisation jihadiste enchaîne les revers militaires en Syrie. Dernier épisode en date : la Turquie et l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) affirment que le groupe Etat islamique a été chassé de la frontière turco-syrienne.

    Avec notre envoyé spécial à la frontière turco-syrienne, Tarek Kai

    L'avancée des rebelles syriens soutenus par l'armée turque au nord de la Syrie s'est poursuivi au treizième jour de l'opération « Bouclier de l'Euphrate ». Après avoir libéré la frontière de la présence du groupe EI, les regards se tournent désormais vers le sud, à al-Bab, où se sont retirés les jihadistes, et vers l'est, à Minbej, où se trouvent les combattants kurdes.

     → A (RE)LIRE : Syrie: série d'attentats dans des villes contrôlées par le régime

    C'est ce qu'explique, Yaser Ibrahim, membre du bureau politique de la faction Noureldine el-Zinki, qui combat au sein de l'Armée syrienne libre (ASL) : « Notre bataille dans le nord de la Syrie vise Daech mais également le Parti de l'union démocratique et son bras armé, le parti séparatiste kurde YPG. La prochaine étape vise à nettoyer l'est de la ville d'Alep jusqu'au barrage de Techrine. »

    « Que ce soit à Minbej ou à al-Bab, poursuite le combattant, nous tenons à l'unité du territoire syrien. Nous nous attendons à une résistance à Al Bab. Cependant notre plan est au point, nos moyens sont bons, et nous sommes déterminés à libérer cette région prochainement. »

    Zone tampon

    Libérer la région prochainement, c'est ce qu'espère aussi la Turquie qui ambitionne de créer une zone tampon au nord de la Syrie. En attendant, Ankara poursuit la construction d'un mur sur sa frontière libérée dans le but d'empêcher toute incursion venant du territoire syrien.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.