GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Mardi 25 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 27 Juin
Vendredi 28 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Pèlerinage à La Mecque: des milliers d'Iraniens manifestent contre Riyad

    media Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei (ici le 7 septembre), a qualifié la famille royale saoudienne de «maudite» et «maléfique». HO / IRANIAN SUPREME LEADER'S WEBSITE / AFP

    Ce vendredi 9 septembre en Iran, des manifestants ont scandé des slogans contre la famille royale saoudienne, accusée par Téhéran d’avoir empêché les pèlerins iraniens à se rendre à La Mecque. C’est la première fois depuis presque trois décennies que les Iraniens ne participeront pas au Hajj.

    Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

    Ces manifestations se sont déroulées en pleine crise entre l’Iran et l’Arabie saoudite. Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a qualifié la famille royale saoudienne de « maudite » et « maléfique ». Il a affirmé mardi qu’elle n’était pas qualifiée pour gérer les lieux saints de l’islam.

    Téhéran et Riyad n’ont pas réussi à se mettre d’accord pour que les pèlerins iraniens se rendent à La Mecque cette année. En 2015, une gigantesque bousculade a provoqué la mort de 2 300 pèlerins à La Mecque dont 464 iraniens. Riyad n’a jamais présenté d’excuses pour ces morts.

    Le différend entre Téhéran et Riyad va désormais bien au-delà du problème du Hajj. Mardi 6 septembre, le président modéré Hassan Rohani a accusé l’Arabie saoudite d’avoir mis à feu et à sang les pays de la région en soutenant les groupes terroristes en Syrie, en Irak et de bombarder les femmes et les enfants au Yémen. Il a appelé les pays musulmans à s’unir pour punir les dirigeants saoudiens. L’Iran chiite et l’Arabie saoudite sunnite s’opposent sur toutes les crises de la région, en particulier en Syrie et au Yémen.

    → A (re)lire : Pèlerinage à La Mecque: sécurité renforcée, tensions avec l’Iran

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.