GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
Aujourd'hui
Mardi 27 Août
Mercredi 28 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    «Le gouvernement est enfin là. Le président de la République, chef de l'État, a enfin signé l'ordonnance. Donc aujourd'hui, le gouvernement ayant été constitué, on se mettra bientôt au travail», a déclaré à la presse le Premier ministre Sylvestre Ilunga, lui-même nommé le 20 mai 2019.

    Dernières infos
    • Israël riposte sur la bande de Gaza après des tirs de roquettes (armée)
    • L'Australie envisage de censurer des contenus extrémistes sur internet (Premier ministre)
    Moyen-Orient

    Syrie: un commandant de «l'Armée de la reconquête» tué à Alep

    media Le quartier de Ramousah au sud d'Alep, ravagé par les combats, le 9 septembre 2016. Reuters

    Alors qu'à Genève, les chefs de la diplomatie russe et américaine se rencontrent aujourd'hui pour tenter de trouver un accord de coopération sur la Syrie, on a appris la mort, dans la province d'Alep, du commandant de la principale coalition anti-régime,  «l'Armée de la conquête». Abou Omar Saraqeb a été tué en Syrie, par une frappe aérienne d'origine indéterminée. Un coup dur pour l'alliance anti-régime.

    Le commandant Abou Omar Saraqeb dirigeait la plus importante coalition de rebelles et jihadistes en Syrie. L'annonce de sa mort a été faite sur Twitter par son groupe le Front Fateh al-Cham, ex-Front al Nosra qui a renoncé il y a quelques mois à son rattachement à al-Qaïda. Le groupe fait partie de la coalition internationale antijihadiste dirigée par les Etats-Unis.

    Abou Omar Saraqeb a été tué lors d'une réunion dans la province d'Alep, avec un autre commandant du front, explique l'Observatoire syrien des droits de l'homme, qui ne précise pas qui est à l'origine de la frappe aérienne meurtrière : des avions du régime syrien ? des avions russes ou de la coalition ?

    Ce commandant était l'un des membres fondateurs de l'Armée de la conquête. Il avait dirigé la bataille pour prendre le contrôle d'Idleb et l'offensive contre les forces du régime au sud de la ville d'Alep. L'Observatoire syrien des droits de l'homme estime qu' «il s'agit sans aucun doute du coup le plus dur jamais infligé contre le Front Fateh al-Cham », d'autant que la coalition a subi cette semaine une défaite majeure, après la reconquête par les troupes favorables au régime de Bachar el-Assad de quartiers du sud d'Alep.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.