GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 6 Décembre
Samedi 7 Décembre
Dimanche 8 Décembre
Lundi 9 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 11 Décembre
Jeudi 12 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: intensification des combats et bombardements avant la trêve

    media Marché dévasté par les bombardements à Idlib, le 10 septembre 2016. REUTERS/Ammar Abdullah

    Le plan de trêve russo-américain en Syrie annoncé vendredi pour tenter de réduire les violences et favoriser une reprise des négociations de paix doit entrer en vigueur ce lundi à 19 heures locales. La trêve doit coïncider avec le premier jour de l'Aïd el Adha, la grande fête musulmane. Mais à l'annonce de la trêve, les combats ont gagné en intensité notamment sur le front d'Idlib et d'Alep faisant plus d'une centaine de morts.

    A chaque annonce de plan de trêve ou de relance des négociations de paix, les combats s'intensifient.

    A peine quelques heures après l'annonce vendredi, des bombardements ont violemment secoué la ville d'Alep au nord-ouest du pays. Une ville en grande partie détruite après plusieurs années de guerre, des mois de siège, où vivent encore 250 000 personnes. Au moins 46 civils dont 9 enfants ont été tués dans ces frappes menés par des rebelles de l'opposition, selon un journaliste d'Al Jazeera sur place et par des raids de l'aviation syrienne et russe.

    A Idlib, ces frappes notamment rus

    La fumée après les raids sur la route du Castello, le 2 juin 2016. REUTERS/Abdalrhman Ismail

    ses selon des témoins, ont touché un marché plein de monde où les habitants faisaient leurs courses pour la fête de l'Aïd al Adha ce lundi.

    Avant l'entrée en vigueur de l'accord lundi à 19 heures locales, il semblerait que le régime syrien et son allié russe tentent de gagner davantage de terrain. L'accord prévoit la démilitarisation de la route du Castello au nord d'Alep. Une route stratégique qui permettait aux groupes rebelles de se ravitailler, avant que les troupes du régime syrien en reprennent le contrôle et assiègent les bastions de l'opposition. Selon l'accord, c'est par cette route que sera acheminée l'aide humanitaire. Mais l'opposition reste sceptique quant à l'application de la trêve par le régime syrien.

    Le quotidien des Syriens: scène de marché à Alep le 5 août 2016. REUTERS/Abdalrhman Ismail

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.