GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: à Alep, les civils guettent l’arrivée des convois humanitaires

    media Près de la route du Castello à Alep, des habitants brûlent des pneus pour demander aux forces loyales au président syrien Bachar el-Assad de se retirer afin que l'aide humanitaire puisse arriver à Alep. REUTERS/Abdalrhman Ismail

    La Syrie et cette lueur d’espoir: plus de 300 000 morts en cinq ans mais plus aucun depuis lundi dans les zones concernées par la trêve. Les combats ont enfin cessé en vertu de l’accord conclu entre Moscou et Washington. Cet accord comporte quatre étapes. La première est donc le cessez-le-feu. La deuxième est l’acheminement de l’aide humanitaire dans différentes villes de Syrie. Ce jeudi 15 septembre, l'armée russe affirme que les soldats syriens ont commencé leur retrait sur la route d'Alep. Ceci devrait permettre d'acheminer de l'aide humanitaire dans les quartiers rebelles d'Alep.

    Dans leur ville assiégée, des centaines de milliers de civils syriens guettent l’arrivée des convois humanitaires, des camions des Nations unies chargés notamment de nourritures, de vêtements et de médicaments.

    La ville d’Alep est une priorité pour l'ONU. Les quartiers rebelles à l’est de cette grande métropole syrienne sont coupés du monde, assiégés par les forces de Bachar el-Assad. Mais sans le feu vert de Damas, tous ces poids lourds en provenance de Turquie sont condamnés à rester à l’arrêt sur le bord de la route qui mène vers Alep.

    L’aide tarde donc à arriver, mais sur le terrain il y a des signes encourageants. Des militaires russes alliés des forces gouvernementales syriennes se déploient à l’entrée d’Alep. Et ce jeudi après-midi, le chef du Centre russe de coordination en Syrie a annoncé que l'armée syrienne a commencé à se retirer de la route du Castello, au nord d'Alep. C’est précisément par ce passage que doit être acheminée cette aide humanitaire.

    Si le cessez-le-feu tient encore, si les civils syriens reçoivent l’assistance nécessaire, Russes et Américains pourront s’engager dans la troisième étape de leur accord : mener une opération militaire commune contre le groupe Etat islamique en Syrie. Dernière phase enfin, tenter de relancer le processus politique dans ce pays.


    ■ La route du Castello, axe stratégique

    Située au nord de la ville, la route du Castello est l'une des clés de l'incessante bataille d'Alep. En prenant le contrôle de cet axe stratégique en juillet dernier, les forces du régime de Bachar el-Assad et leurs alliés russes ont assiégé les quartiers rebelles d'Alep, dans la partie-est de la ville. Ce siège a été brièvement rompu ces dernières semaines par l'ouverture d'une nouvelle voie d'approvisionnement au sud, désormais coupée elle-aussi.

    Selon l'accord de trêve rédigé par la Russie et les Etats-Unis, la fameuse route du Castello doit désormais être démilitarisée pour permettre la livraison d'aide humanitaires aux 250 000 personnes qui vivent encore dans la partie orientale d'Alep, tenue par les rebelles. Et c'est cette démilitarisation qui semble bloquer le processus : ces dernières heures, la Russie, les Etats-Unis, les groupes armés d'opposition ou encore l'Observatoire syrien des droits de l'homme ont livré des informations contradictoires sur le départ - ou non - de l'armée du régime de cet axe stratégique. La situation est donc confuse alors que l'acheminement ou non de l'aide humanitaire par la route du Castello devrait peser pour beaucoup dans la reconduction de la trêve, ou dans son échec.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.