GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Juillet
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Convoi humanitaire bombardé en Syrie: Washington tient Moscou pour «responsable»

    media Un camion du convoi humanitaire visé par un bombardement, le 19 septembre près d'Alep. REUTERS/Ammar Abdullah

    La Maison Blanche a affirmé mardi 20 septembre qu'elle tenait la Russie pour « responsable » du bombardement lundi d'un convoi humanitaire en Syrie qui a provoqué un tollé international.

    « Toutes les informations indiquent clairement qu'il s'agit d'une frappe aérienne », a déclaré Ben Rhodes, conseiller du président Barack Obama, soulignant que seuls les Russes ou le régime syrien pouvaient en être à l'origine. « En tout état de cause, nous tenons le gouvernement russe pour responsable des frappes aériennes dans cette zone, a-t-il poursuivi. [...] Clairement, cela représente une énorme tragédie humanitaire qui doit être condamnée. C'est un acte scandaleux ».

    Interrogé sur l'impact de ce raid sur le processus diplomatique en cours, il a estimé que cela soulevait de « sérieuses questions » mais refusé de « fermer la porte » à la poursuite des discussions. Selon un responsable américain s'exprimant sous couvert d'anonymat, deux bombardiers russes SU-24 étaient sur la zone au moment du bombardement.

    Environ 20 personnes, dont un responsable du Croissant-Rouge, ont trouvé la mort dans cette frappe. Moscou et Damas ont démenti leur participation et un général russe a même mis en doute qu'il y ait eu un raid aérien. Le Kremlin a ensuite indiqué que l'armée russe « enquêtait » sur ce qui s'était passé près d'Alep.

    L'opposition syrienne s'insurge

    Pour Riad Hijab, le coordinateur du HCN qui rassemble l'opposition syrienne modérée, cette attaque visait « délibérément le convoi pour empêcher l’acheminement de l’aide humanitaire ». Pour lui, « les Russes poursuivent toujours la même stratégie. Ils cherchent à gagner du temps pour continuer les opérations militaires et améliorer les positions du régime. Ce que l’on constate, c’est que les Russes instrumentalisent les résolutions du Conseil de sécurité, les accords de cessez-le-feu et le processus de Genève pour consolider les positions du régime sur le terrain ».

    Riad Hijab assure avoir des informations « sures » indiquant que des avions du régime syrien et des avions russes sont à l'origine de cette frappe. « Le convoi des Nations unies était protégé par une faction militaire dirigée par un responsable de l’opposition syrienne. Grâce à lui nous avons des photos très claires de l’attaque. »

    En tout cas, les réunions prévues dans le cadre de l'Assemblée générale de l'ONU ne sont pas de nature à rassurer le HCN. « Notre déception n'est pas seulement vis-à-vis des Etats-Unis, elle est vis-à-vis de la communauté internationale plus largement, explique Riad Hijab. Le conflit syrien est un conflit qui a dépassé depuis longtemps les frontières du pays pour déborder vers la région et bien au-delà et nous ne voyons pas de réaction de la communauté internationale à la hauteur de la gravité de la situation. »

    (Avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.