GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Juillet
Lundi 16 Juillet
Mardi 17 Juillet
Mercredi 18 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 20 Juillet
Samedi 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Egypte: au moins 42 migrants morts dans un naufrage au large d'Alexandrie

    media Des personnes se rassemblent le long de la mer Méditerranée à el-Beheira, tandis qu'une opération de sauvetage est en cours au large des côtes égyptiennes, le 21 septembre 2016. REUTERS

    Un bateau transportant plus de 300 migrants, 600 selon certaines sources, a coulé mercredi 21 septembre au large des côtes égyptiennes alors qu'il se dirigeait vers l'Europe.

    Les opérations de sauvetage se poursuivaient ce mercredi soir pour retrouver d’autres éventuels passagers de l’embarcation de migrants qui a fait naufrage au large de Rosette, une ville à l’est d’Alexandrie. Quelque 150 personnes ont pu être secourues, tandis qu’au moins 42 sont mortes.

    Selon les autorités égyptiennes, le bateau de migrants qui se dirigeait vers l'Italie était parti dans la nuit d'un petit village de pêcheurs de la province de Kafr el-Cheikh située sur la côte entre les deux bras du Nil. Dans cette province, les passeurs sont extrêmement actifs depuis un an, indique notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti.

    Du fait des violences et de l'insécurité en Libye, l'Egypte est devenu le nouveau point de départ des migrants vers l'Europe. Selon le Haut Commissariat de l’ONU pour les réfugiés, les départs d’Egypte en bateau représentent 10 % des arrivées en Europe. Mais ce voyage est d'autant plus risqué que la distance avec l'Italie est deux fois plus grande que quand le point de départ était la Libye.

    Depuis quelques mois, les garde-côtes égyptiens arraisonnent régulièrement des bateaux de migrants juste après leur départ d'Egypte. Mais le renforcement des patrouilles ne semble pas décourager les passeurs. Si les migrants étaient principalement Egyptiens ou Syriens il y a deux ans, ils sont aujourd’hui majoritairement Africains.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.