GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 14 Juillet
Dimanche 15 Juillet
Lundi 16 Juillet
Mardi 17 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 19 Juillet
Vendredi 20 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    L’armée syrienne progresse à Alep, prise sous un déluge d’obus sans précédent

    media Le quartier de Tariq al-Bab à Alep a connu d'intenses bombardements ces derniers jours. REUTERS/Abdalrhman Ismail

    En Syrie, les raids aériens et les combats se poursuivent dans tout le pays, et se concentrent à Alep, depuis l’échec de la trêve conclue par la Russie et les Etats-Unis, le 19 septembre dernier. Après quatre jours de raids et de bombardements, l’armée syrienne et ses alliés ont avancé dans la région.

    Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    Pour la première fois depuis l’entrée des rebelles dans la deuxième ville de Syrie, en 2012, les lignes de démarcation ont bougé. L’armée syrienne et la brigade al-Qods, essentiellement composée de réfugiés palestiniens de Syrie, ont pris samedi le camp de Handarat, au nord-est d’Alep. Les rebelles ont lancé une contre-attaque sans parvenir à reprendre le terrain perdu.

    Le camp palestinien de Handarat constitue la première ligne de défense des quartiers est d’Alep, contrôlés par une coalition de rebelles jihadistes et islamistes.

    L’armée syrienne a aussi avancé au sud de la ville, en prenant une grande partie de Ramoussa et de Cheikh Saïd, ce qui lui a permis de resserrer l’étau sur les quartiers est.

     → A (RE)LIRE : A l'ONU, le régime de Damas assure que sa victoire est proche

    Cette progression s’est déroulée sous des bombardements d’une intensité sans précédent. Une centaine de raids menés par des avions russes et syriens ont visé la ville en trois jours, et des milliers d’obus et de roquettes se sont écrasés sur les lignes de démarcation et sur les zones résidentielles.

    Perte de Maan

    L’armée syrienne a en revanche perdu, ce samedi, l’importante localité de Maan, au nord de Hama. Plus important encore, les rebelles ont bombardé, pour la première fois, la ville de Misyaf, au sud-est de la province de Hama. Célèbre lieu de villégiature, Misyaf, adossé aux montagnes alaouites, est un vivier du régime.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.