GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 24 Septembre
Mercredi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: le régime poursuit sa progression et Alep continue de souffrir

    media Des habitants d'Alep circulent autour d'un trou d'obus rempli d'eau, dans un quartier d'Alep, le 24 septembre 2016. REUTERS/Abdalrhman Ismail

    Les violents combats se poursuivent à Alep alors que les efforts diplomatiques pour rétablir un cessez-le-feu semblent complètement enlisés avec des tensions grandissantes entre les Etats-Unis et la Russie. Le ministère russe des Affaires étrangères a fait état samedi soir 1er octobre d'une conversation téléphonique entre le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov et son homologue américain John Kerry. Aucune percée n’a été annoncée après ce contact. Depuis le début de leur offensive militaire sur Alep-Est, au moins 220 personnes ont été tuées selon l'Observatoire syrien des droits de l’homme.

    Avec notre correspondant à Beyrouth,  Paul Khalifeh

    Les raids des avions russes et syriens et les pilonnages à l’artillerie se poursuivent à un rythme infernal sur tous les fronts d’Alep. Samedi, le plus grand hôpital des quartiers est, contrôlés par les rebelles, a été touché pour la deuxième fois cette semaine. Seuls six hôpitaux sont encore en service dans la partie orientale de la ville, qui abrite 250 000 civils. Cinq fois plus de personnes vivent dans les quartiers ouest, sous contrôle des troupes gouvernementales.

    L’armée syrienne et ses alliés progressent lentement sous un intense barrage d’artillerie et des raids aériens. Cette tactique leur a permis de grignoter du terrain dans les secteurs de Souleiman al-Halabi et Boustan al-Bacha, au centre et au nord de la ligne de démarcation qui coupe Alep en deux. C’est la première fois depuis 2012 que les lignes de front bougent à l’intérieur de la ville.

    → A (RE)ECOUTER : Alep : les civils en première ligne

    Les troupes gouvernementales ont également investi plusieurs collines près du camp palestinien de Handarat, au nord-est d’Alep, pris aux rebelles cette semaine. Cette avancée leur permet de surplomber des quartiers rebelles à l’intérieur de la ville.

    Des sources du régime et de l’opposition ont rapporté que l’armée syrienne et le Hezbollah ont envoyé des renforts supplémentaires à Alep, ce qui présage d’une intensification de l’offensive en cours depuis le 22 septembre.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.