GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Washington suspend ses pourparlers avec Moscou sur le cessez-le-feu en Syrie

    media Le porte-parole de la Maison Blanche, Josh Earnest, le 26 septembre 2016, à la Maison Blanche. REUTERS/Kevin Lamarque

    La Maison Blanche est « à bout de patience » avec Moscou. Les Etats-Unis ont annoncé, ce lundi 3 octobre, qu’ils interrompaient leurs pourparlers avec la Russie à propos d’un cessez-le-feu en Syrie. Washington accusant Moscou et Damas d’avoir choisi la voie de l’escalade militaire.

    Voilà près d’un mois que les Etats-Unis et la Russie s’accusent mutuellement d’avoir fait échouer la trêve. Et depuis le jeudi 29 septembre Washington menace de suspendre sa coopération avec Moscou sur la Syrie.

    C’est donc chose faite et cette décision n’a pas été « prise à la légère », précise le porte-parole du département d’Etat américain.

    « Tout le monde a perdu patience avec la Russie », a déclaré ce lundi Josh Earnest, le porte-parole de la Maison Blanche. Ils ont perdu leur crédibilité en prenant une série d'engagements sans montrer une seule fois qu'ils avaient l'intention de les tenir. En 2015, voilà juste un an, le président Poutine a prononcé un discours qu'il voulait de haut niveau à l'Assemblée générale de l'ONU. Un an plus tard, le président Poutine ne s'est même pas montré aux Nations unies, en partie à mon avis, car il pensait, et il avait raison, que la communauté internationale avait l'intention de condamner les actes commis en Syrie. »

    « Et pendant que le monde était rassemblé à New York pour l'Assemblée générale, poursuit Josh Earnest, il est devenu clair que laRussie était complicede l'attaque d'un convoi humanitaire des Nations unies. Ce qui est clair est qu'il n'y a plus rien à discuter entre les Etats-Unis et la Russie sur le cessez-le-feu pour réduire la violence en Syrie et c'est tragique. »

    Quelles conséquences sur le terrain ?

    Concrètement, les Etats-Unis abandonnent l’idée d’un centre de coordination militaire avec la Russie pour lutter contre les groupes jihadistes, comme il était prévu dans l’accord américano-russe du 9 septembre. Un accord qui a volé en éclat avec le redoublement des bombardements du régime de Damas et de son allié russe. Les personnels militaires américains déployés en vue de la mise en place de ce centre seront donc retirés.

    Washington pourrait également renforcer sa fourniture d’armes et son soutien logistique aux groupes rebelles syriens, soit directement via la Turquie ou les Etats arabes du Golfe.

    Pour autant, Etats-Unis et Russie vont continuer de se parler. Impossible de faire autrement sans risquer un incident entre les avions Russes et Américains dans le ciel syrien. Le mécanisme d’échange d’informations mis en place pour éviter ce type de conflit aérien est ainsi maintenu, a fait savoir le Pentagone.

    Côté russe, le ministère des Affaires étrangères a exprimé ses « regrets », après avoir répété, là aussi depuis plusieurs jours par médias interposés, ne plus pouvoir s’appuyer sur les Etats-Unis dans sa lutte contre le terrorisme en Syrie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.