GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Bombardements au Yémen: l’ex-président Saleh appelle à la vengeance

    media Des hommes armés manifestent, le 9 octobre 2016, devant les bureaux des Nations unies à Sanaa après le raid aérien de la coalition arabe qui a fait la veille au moins 149 morts et 525 blessés dans la capitale yéménite. REUTERS/Khaled Abdullah

    Au lendemain de raids aériens meurtriers à Sanaa attribués à la coalition arabe dirigée par Riyad, l’ancien président yéménite Ali Abdellah Saleh appelle ses partisans et les milices rebelles à se rassembler à la frontière saoudienne.

    Ali Abdallah Saleh passe à l’offensive. Dans une allocution télévisée retransmise ce dimanche, l’ancien président yéménite a appelé à la mobilisation pour « venger » les victimes des attaques menées par la coalition arabe dirigée par Riyad. Adoptant un ton particulièrement belliqueux, il a qualifié le régime saoudien de « réactionnaire » et « rétrograde ».

    Cette déclaration intervient au lendemain de raids aériens qui ont ciblé un rassemblement mortuaire à Sanaa, la capitale. Attribuée par les rebelles houthis à la coalition arabe, l’attaque a fait selon l’ONU plus de 140 morts et 525 blessés. D’après les rebelles, le maire de Sanaa figure notamment parmi les victimes.

    L’ex-chef de l’Etat reste encore très influent au Yémen. Son principal objectif est de reconquérir le pouvoir. Et pour y parvenir, Ali Abdallah Saleh semble prêt à tout. Son jeu d’alliances est complexe. Il a longtemps combattu les Houthis et affiché une proximité assumée avec la monarchie saoudienne. Aujourd’hui, c’est tout le contraire : il se place dans le camp des rebelles houthis et prône même l’escalade du conflit.

    Ali Abdallah Saleh exige des représailles. Il appelle les forces armées et les milices rebelles du Yémen à se rendre sur le front aux portes de l’Arabie saoudite.

    L'ex-président, qui a dirigé le Yémen plus de 30 ans, dispose de puissants relais dans les rangs de l'armée qui lui sont toujours fidèles.

     

    Il y a plusieurs vidéos qui montrent que c'est bien la coalition dirigée par l'Arabie Saoudite qui est responsable de ce raid qui a eu lieu pendant la cérémonie de funérailles du père de Jalal Al Rouichène, le ministre de l'Intérieur du gouvernement houthi.

    Je me suis rendu sur les lieux quelques minutes après les bombardements et j'ai pu voir beaucoup de morts, et beaucoup de blessés, éparpillés dans la salle de la cérémonie funéraire.

    Selon les témoins qui étaient là avant moi, le 2e raid a fait aussi des victimes parmi les secouristes qui sont arrivés les premiers.

    Car oui, le premier raid a visé la salle principale où se tenait la cérémonie, mais il y a eu un second bombardement, qui a frappé l'ensemble du bâtiment

    Mohamed Al Khawani témoigne sur les raids à Sanaa qui ont fait plus de 140 mort samedi 8 octobre

    Interview du journaliste de MCD (Monte Carlo Doualiya) Adam Diabira

    09/10/2016 - par RFI Écouter

    (Re)lire: Bombardement sur le Yémen: Riyad annonce une enquête, Washington «troublé»

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.