GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Octobre
Samedi 13 Octobre
Dimanche 14 Octobre
Lundi 15 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Christophe Castener est remplacé aux relations avec le Parlement par Marc Fesneau. Didier Guillaume remplace Stéphane Travert au ministère de l'Agriculture. Jacqueline Gourault nommée à la tête du ministère des Territoires.

    Moyen-Orient

    Les relations entre Le Caire et Riyad sont-elles en train de se détériorer?

    media Après la suspension de la livraison par l'Arabie saoudite, l'Egypte s'est mis en quête de pétrole. REUTERS/ Ali Jarekji

    La compagnie pétrolière saoudienne Aramco a suspendu ses livraisons de 700 000 tonnes de carburant à l'Egypte prévues pour le mois d'octobre. La décision saoudienne intervient à la suite du vote de l'Egypte en faveur de la résolution russe sur la Syrie au Conseil de sécurité.

    Avec notre correspondant au Caire,  Alexandre Buccianti

    Une détérioration des relations où l'on est passé des paroles aux actes. La tension avait commencé à monter entre les Egyptiens et les Saoudiens au mois d'avril. Beaucoup d'Egyptiens avaient en effet mené campagne, par des manifestations et sur les médias sociaux, contre la remise à l'Arabie saoudite de deux îles situées à l'entrée du golfe d'Aqaba en mer Rouge. Même si la campagne a été réprimée par le pouvoir égyptien qui a procédé à un millier d'interpellations, les échanges acerbes avaient commencé sur les médias des deux pays.

    Avec le vote par Le Caire en faveur d'un projet de résolution russe au Conseil de sécurité demandant notamment le départ des membres du Front Fateh al-Cham de l'est d'Alep, Riyad a estimé avoir été poignardé dans le dos par le pouvoir égyptien. Le Front Fateh al-Cham est considéré comme faisant partie de l'opposition acceptable par Riyad, mais comme un groupe terroriste par la Russie et donc par Le Caire.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.