GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Avril
Samedi 20 Avril
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
Aujourd'hui
Mercredi 24 Avril
Jeudi 25 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Une ONG israélienne attaque les colons devant le Conseil de sécurité de l'ONU

    media Le premier ministre israélien Benyamin Netanyahu, le 9 octobre 2016 à Jérusalem. REUTERS/Gali Tibbon/Pool

    L'initiative aux Nations unies d'une ONG israélienne contre l'occupation des Territoires palestiniens a suscité la colère du gouvernement israélien. B'Tselem a participé à une réunion du conseil de sécurité de l'ONU sur les colonies dans les Territoires palestiniens.
    Entre Benyamin Netanyahu et l'ONG, l'épreuve de force est engagée.

    Avec notre correspondant à Jérusalem,  Christian Brunel

    L'ONG israélienne B'Tselem, en rendant compte de la répression dans les Territoires palestiniens, a brisé un tabou. Son directeur, Hagai el-Ad, a témoigné lors d'une réunion organisée par le Conseil de sécurité de l'ONU et lancé un appel pressant à la communauté internationale pour qu'elle « agisse dès aujourd'hui contre l'occupation de la Palestine ».

    Jamais, jusqu'à présent, ceux qui se présentent comme le « camp de la paix » avaient été aussi loin sur le front diplomatique. Piqué au vif, Benyamin Netanyahu a dénoncé cette initiative qualifiée d'aberrante et anti-nationale. Il a décidé de ne plus permettre aux jeunes Israéliens d'effectuer un service civil au sein de l'ONG au lieu de faire l'armée.

    La menace n'a pas impressionné B'Tselem, bien décidé à poursuivre ses activités, notamment avec l'aide de volontaires palestiniens qui filment les opérations militaires en Cisjordanie. Récemment, toutefois, l'organisation a annoncé qu'elle renonçait à porter plainte auprès des tribunaux militaires israéliens, faute d'obtenir des sanctions contre les auteurs de bavures.

    → À relire : Le torchon brûle entre Israël et les Etats-Unis concernant la Cisjordanie

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.