GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Yémen: entrée en vigueur d'une trêve de 72 heures après de violents combats

    media La capitale Sanaa, contrôlée par la rébellion houthie, le 9 août 2016. REUTERS/Khaled Abdullah

    Des combats et des raids aériens ont fait des dizaines de morts mercredi 19 octobre au Yémen peu avant l'entrée en vigueur d'une trêve de 72 heures annoncée par l'ONU à partir de minuit. Avec l'espoir d'un arrêt des combats plus durable. Depuis le printemps 2015, le conflit a fait près de 7 000 morts. Ce n'est pas la première fois que les Nations unies tentent d'imposer un cessez-le-feu et un dialogue politique à la rébellion houthie et aux forces gouvernementales soutenues par l'Arabie saoudite. Les tentatives de cessez-le-feu ont jusqu’ici toujours échoué, mais cette fois plusieurs éléments laissent penser qu'une pause durable des combats est possible.

    La nouvelle trêve au Yémen semble avoir plus de chances de tenir. Tout d’abord, parce que l'enlisement total des belligérants autour de lignes de front n'a quasiment pas bougé au cours des derniers mois. Les rebelles houthis continuent de contrôler la capitale Sanaa et plusieurs territoires importants dans le nord et le centre du pays. De leur côté, les forces gouvernementales ne parviennent plus à avancer, malgré le soutien de l'aviation saoudienne, depuis la reprise d'Aden dans le sud du pays.

    Autre point important dans cette trêve : les Etats-Unis exercent une pression de plus en plus forte pour parvenir à une solution politique. En effet, depuis les tirs de missiles qui ont visé récemment des navires américains au large du Yémen et le bombardement saoudien qui a provoqué par « erreur » la mort de 140 civils le 8 octobre dernier, Washington a multiplié les pressions sur les belligérants.

    Les Etats-Unis exigent ainsi un règlement du conflit négocié et font pression sur son allié saoudien pour y parvenir. Mardi 18 octobre, John Kerry, le chef de la diplomatie américaine, a d'ailleurs demandé non seulement le respect de la trêve, mais également son renouvellement sans condition, à l'issue de ces trois premières journées de cessez-le-feu.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.