GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    L'armée turque poursuit ses opérations en Syrie contre les forces kurdes

    media Des membres des YPG à Ras al-Ain en mars 2015. REUTERS/Rodi Said

    Dans le nord de la Syrie, les forces turques ont visé à plusieurs reprises ces derniers jours des objectifs kurdes, faisant au moins 11 morts selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme - Ankara évoque le nombre invérifiable de 200 « terroristes » tués. Les rebelles syriens alliés à Ankara comptent désormais reprendre encore davantage de territoire aux mains du groupe Etat islamique, mais les opérations engagées par la Turquie depuis mercredi indiquent bien que le second objectif est tout aussi important : éradiquer les forces kurdes présentes à sa frontière.

    Avec notre correspondant à Istanbul, Alexandre Billette

    La Turquie n'est toujours pas la bienvenue pour intervenir en Irak, mais l'armée turque poursuit, voire intensifie ses opérations en Syrie contre les forces kurdes. Ankara a frappé à au moins deux reprises ces derniers jours des positions tenues par des milices des YPG, considérées par la Turquie comme proches du PKK.

    Et la diplomatie turque met en garde : nous allons faire tout ce qui est possible pour annihiler les terroristes à notre frontière, une expression qui dans le discours officiel turc inclut désormais à la fois les jihadistes de Daech et les militants kurdes.

    Officiellement l'objectif d'Ankara, répété à nouveau aujourd'hui par le président Erdogan, est de prendre la ville d'Al-Bab aux mains de l'organisation Etat islamique, en réalité Ankara veut également, peut-être encore davantage, faire progresser ses alliés rebelles syriens au nord d'Alep pour empêcher que les deux régions à majorité kurde de Syrie, au nord-ouest et à l'est de l'Euphrate, soient reliées, à proximité de la frontière turque.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.