GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
Aujourd'hui
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Russie: Lavrov dresse un parallèle entre l'offensive à Mossoul et à Alep

    media Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, à Moscou, le 21 octobre 2016. REUTERS/Sergei Karpukhin

    Alep et Mossoul sont à l’ordre du jour des discussions entre les responsables de la diplomatie russe et américaine. Sergueï Lavrov et John Kerry se tiennent informés de la situation dans la ville syrienne et dans la ville irakienne, et le chef de la diplomatie russe a fait un parallèle entre l'offensive à Mossoul, où les forces irakiennes sont soutenues par les Etats-Unis, et celle à Alep, où les forces syriennes sont soutenues par l'aviation russe. 

    Avec notre correspondante à Moscou, Muriel Pomponne

    Sergueï Lavrov a dressé un parallèle entre l'offensive menée par la coalition occidentale à Mossoul, en Irak, et celle menée par le régime syrien et la Russie à Alep, en Syrie.

    Au cours d’une conversation téléphonique avec son homologue américain, le chef de la diplomatie russe a affirmé que la coalition préparait une opération pour libérer la ville de Mossoul des terroristes, exactement comme les Russes et les Syriens le font à Alep.

    « La coalition américaine prévient les habitants et leur dit de partir. Exactement comme à Alep, des couloirs humanitaires ont été mis en place », a-t-il indiqué. Mais selon Serguei Lavrov, son homologue américain lui a assuré que la situation était « complètement différente ».

    « A Mossoul, nous avons planifié cela à l'avance, tandis qu'à Alep, vous n'aviez rien prévu et les civils souffrent », aurait répondu John Kerry.

    Réponse de Sergueï Lavrov : « Les estimations de l'ONU disent que si une opération à Mossoul a lieu comme prévu, le nombre de réfugiés variera de quelques centaines de milliers à presque un million ». 

    Bref, Moscou, accusé par les Occidentaux de tuer des civils à Alep, accuse la coalition de faire de même. L’armée russe de son côté, affirme qu’aucun raid aérien n’a été mené sur Alep depuis 7 jours et que cette pause va se poursuivre.  

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.