GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
Lundi 24 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 26 Septembre
Jeudi 27 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: la reprise de Raqqa, nouvel objectif militaire turc

    media Un membre de l'Etat islamique dans les rues de Raqqa le 29 juin 2014. Reuters/路透社

    En Irak, la coalition internationale mène toujours la bataille pour reprendre Mossoul, la seconde ville du pays. Elle songe également à prendre, dans les prochaines semaines la ville syrienne de Raqqa, mais elle n'est pas la seule, car le président turc Erdogan a précisé aujourd'hui que c'était aussi un des objectifs militaires turcs.

    Une offensive aura lieu pour reprendre Raqqa au groupe Etat islamique « dans quelques semaines » a affirmé mercredi le secrétaire à la Défense américain Ashton Carter. Actuellement aux mains des jihadistes de Daech, la prise de la ville syrienne constituerait une victoire symbolique considérable car les partisans de l'organisation Etat islamique en ont fait leur capitale.

    Les préparatifs pour isoler Raqqa ont déjà commencé, a annoncé le secrétaire américain à la Défense, en précisant que la reprise de cette ville serait menée par « des forces locales motivées ». C’est pourtant là un vrai problème car dans cette région de Syrie, la coalition, qui n'a pas de troupes déployées au sol, avait l'habitude de compter sur le mouvement kurde YPG dont les combattants avaient déjà libéré Kobane. Raqqa est une ville à majorité sunnite et pas question que ce soient les combattants kurdes qui s'en rendent maîtres. La Turquie voisine non plus ne tolérerait pas que les Kurdes, soupconnés d'étendre leur autonomie, pénètrent dans la ville.

    Forcer Washington à faire un choix

    L’objectif d’Ankara est double : d’abord, neutraliser les milices kurdes, et repousser ces forces à l’est de l’Euphrate. Deuxième objectif : faire avancer les rebelles syriens qui lui sont fidèles, « nous allons marcher sur Raqqa », a dit Recep Tayyip Erdogan. Le pouvoir turc entend bien ne pas être écarté de la coalition lors de cette éventuelle bataille, rapporte notre correspondant à Istanbul, Alexandre Billette.  

    C’est aussi, peut-être surtout pour la Turquie une façon d’obliger Washington à faire un choix entre la Turquie et les forces kurdes, que les Américains soutiennent officiellement : « expulsons ensemble Daech sans les Kurdes », a dit le président turc à l’adresse des Américains. Les Américains qui semblent aujourd’hui disposés à écouter la Turquie : « nous devons collaborer étroitement » en Syrie, a dit mercredi lors d’une longue conversation téléphonique Barack Obama à Recep Tayyip Erdogan.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.