GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 13 Juin
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Aujourd'hui
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Proche-Orient: que peut faire Obama avant la fin de son mandat?

    media Le président Obama pourrait envisager une résolution de l’ONU définissant les contours d’un accord de paix. REUTERS/Jonathan Ernst

    Le nouveau président américain élu Donald Trump a d'ores et déjà invité le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu à lui rendre visite aux Etats-Unis « à la première occasion ». Les deux hommes affichent une communauté de points de vue: Donald Trump ne voit pas la colonisation israélienne en Cisjordanie comme un obstacle à la paix avec les Palestiniens. Un changement radical par rapport à l'administration Obama. Mais la période de transition qui s'ouvre inquiète les autorités israéliennes. Car le mandat de l'actuel président n'est pas encore terminé.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil

    Il attendait la fin de la campagne américaine pour prendre une décision, mais le Prix Nobel de la paix Barack Obama veut laisser, avant la fin de son mandat, son empreinte dans la résolution du conflit israélo-palestinien. Et Xavier Abou-Eid, porte-parole de l'équipe de négociations de l'OLP, l'Organisation de libération de la Palestine, l'invite à prendre une initiative forte.

    « Nous savons que le président Obama et le secrétaire d'Etat Kerry adoreraient rester dans l'histoire comme ceux qui ont renforcé la solution à deux Etats, plutôt que comme la dernière administration américaine à avoir évoqué cette solution. Et je pense qu'Obama a une occasion en or. Peut-être en reconnaissant l'Etat de Palestine ou en faisant d'autres gestes significatifs qui permettraient de faire de leurs positions une réalité sur le terrain », estime Xavier Abou Eid.

    Le mouvement le plus radical que semble envisager l’actuel locataire de la Maison Blanche est une résolution de l’ONU définissant les contours d’un accord de paix. Une perspective qui inquiète le gouvernement israélien. Il ne veut pas d’intervention internationale dans le processus de paix.

    Mais devant céder la place à un Donald Trump, imprévisible et favorable à la colonisation, Barack Obama pourrait être tenté d'appuyer un texte qu’Israël juge hostile. Ce serait en tout cas une première dans l’histoire des relations américano-israéliennes.

    A (re) lire → Le dossier israélo-palestinien désormais sur le bureau de Donald Trump

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.