GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    [Reportage] Irak: une statue de la Vierge pour ramener l’espérance à Bartella

    media David Dosha, le prêtre de l'église de Mart Shmony, dans la ville chrétienne de Bartella, le 24 octobre 2016. SAFIN HAMED / AFP

    A l’ouest de Mossoul, dans les localités libérées dans les premières semaines de l’opération de reconquête, les choses sont loin d’avoir repris un cours normal. Dans le village chrétien de Bartella, à une quinzaine de kilomètres de Mossoul, ce samedi 12 novembre, une petite cérémonie a tout de même pu être organisée à l’initiative d’une ONG française d’aide aux chrétiens d’Orient.

    Avec notre envoyée spéciale à Bartella, Anastasia Becchio

    A l’entrée de son église, au milieu des gravats et des croix en pierre brisées, Monser exhibe fièrement une statue en porcelaine de la Vierge. Elle a été rapportée de France par des membres de l’association d’aide aux chrétiens L’Œuvre d’Orient. Celle qui trônait jusqu’en juin 2014 dans une petite grotte dans le jardin du presbytère est éparpillée en morceaux. « Elle vient de Lourdes. Elle est très belle. Ça nous procure une force intérieure pour revenir ici, reconstruire nos maisons, se réjouit Monser. C’est peut-être un message qu’elle nous envoie en nous disant d’être plus forts ».

    Pour la cérémonie de bénédiction de cette nouvelle statue, l’assistance est très réduite. Peu de personnes sont autorisées à pénétrer dans Bartella, où toutes les rues et maisons n’ont pas été déminées. « C’est la première fois que je viens dans un village où Daech est passé et on voit que sur tous les lieux chrétiens, ils sont venus saccager, détruire les bibliothèques, les statues, les signes religieux, témoigne Pierre, un Français de l’association humanitaire HNRO. Là, la cérémonie de remise de la vierge, c’est un beau symbole pour le retour de la foi et de l’espérance dans un de ces villages qui a subi les horreurs de Daech. »

    Régulièrement, des déflagrations entendues au loin viennent troubler la quiétude de la ville fantôme. A 15 km de là, les combats pour reprendre Mossoul aux islamistes sont loin d’être terminés.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.