GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 10 Novembre
Dimanche 11 Novembre
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    [Reportage]: à Bachiqa, les habitants reviennent constater l'étendue des dégâts

    media Les Kurdes syriens à Bachiqa après la reconquête de la localité, le 12 novembre 2016. REUTERS/Azad Lashkari

    31e jour de l'offensive pour reprendre Mossoul, tombée aux mains du groupe Etat islamique depuis deux ans et demi. Dans les villes et villages libérés, la vie reprend très lentement son cours. Mais il faudra des années pour reconstruire tout ce qui a été détruit par les combats. C'est le cas à Bachiqa.

    Avec notre envoyée spéciale Bachiqa,  Anastasia Becchio

    Bachiqa, ville située au nord-est de Mossoul, a été libérée par les peshmergas kurdes la semaine dernière. Quelques rares habitants ont été autorisés à retourner sur place pour faire un état des lieux de leurs maisons. Des habitants inquiets pour leur avenir.

    Kamal inspecte sa maison. Le carrelage est jonché de verre et de débris. Les meubles et les objets de valeur ont disparu. Dans la chambre des enfants, un berceau de poupée git au milieu de matelas et de vêtements en désordre.

    Dans ce qui reste de son salon, Kamal montre un grand trou rectangulaire qui donne sur l'extérieur : « Ils ont fait ce trou dans le mur, ils ont transformé ma maison en base de lancement de roquettes. Voilà ce que l'Etat islamique a fait avec nos maisons ! »

    Des centaines de tunnels

    Kamal va voir la maison de son voisin, un policier, et nous montre à nouveau quelque chose : « C'est un tunnel, vous voyez, il passe sous les maisons, sous les rues. Il y a en a un autre dans la maison », explique-t-il.

    « L'autre est très profond et très sombre et on ne sait pas où il se termine. Il y a cinq jours, on est entrés à l'intérieur pour inspecter ce premier tunnel. On est allés jusqu'au bout. On n'y a trouvé personne, juste des matelas, des couvertures et quelques autres affaires. »

    Les islamistes ont construit des centaines de tunnels. Aujourd'hui, ces derniers compliquent les opérations des forces spéciales dans les ruelles de Mossoul.

    reportage
    Ce cousin-là, cela fait deux ans et six mois qu'il a rejoint Daech. On sait qu'il est resté là jusqu'à la libération de la ville. C'est Daech qui nous l'a pris. Il a mal tourné, il a laissé quatre enfants et une femme. Il y a des jeunes ici qui ont des connections avec Daech: ce sont eux qui font du mal à notre région
    A Bachiqah, des Irakiens inquiets pour l'avenir 16/11/2016 - par Anastasia Becchio Écouter

    → À relire : L'assaut contre Mossoul est-il en train de tourner au « cauchemar » ?

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.