GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Il est nécessaire de «restaurer l'ordre» à Hong Kong (ministère chinois de la Défense)
    • Fusillade en Californie dans la ville de Fresno: quatre morts et six blessés (police)
    • Manifestations et violences en Iran: Téhéran condamne le soutien de Washington à des «émeutiers»
    • Biélorussie: aucun représentant de l'opposition n'a été élu aux législatives (résultats officiels)
    • «Déchets, ça déborde! On fait quoi?» Journée spéciale ce lundi sur les antennes de RFI dès 6h TU (7h heure de Paris)
    • Hong Kong: la loi interdisant le port du masque est jugée anticonstitutionnelle (Haute cour)
    Moyen-Orient

    Yémen: la coalition arabe annonce le début d'une trêve de 48 heures

    media Un homme roule en mobylette près d'une maison détruite lors des récents bombardements, à Taëz au Yémen, le 18 novembre 2016. REUTERS/Anees Mahyoub

    Une trêve de 48 heures a débuté samedi 19 novembre au Yémen à l'initiative de la coalition militaire arabe sous commandement saoudien. Celle-ci intervient dans ce pays depuis 2015 pour soutenir des autorités gouvernementales contre des rebelles.

    La mesure a été décrétée alors qu'un cessez-le-feu devant débuter jeudi à l'initiative du secrétaire d'Etat américain John Kerry avait été rejeté par les autorités yéménites. Mais « des pressions internationales ont été exercées pour une trêve et une reprise des négociations de paix », a déclaré une source proche du président du président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi, soutenu par la coalition et actuellement en exil en Arabie saoudite.

    Dans un communiqué, le médiateur de l'ONU pour le Yémen, Ismaïl Ould Cheikh Ahmed, a invité les belligérants à « respecter pleinement » cette trêve afin de favoriser « une cessation permanente et durale » des hostilités.

    Le Yémen est en effet ravagé depuis près de 20 mois par des combats entre les forces progouvernementales soutenues par la coalition arabe et les rebelles Houthis, alliés à des partisans de l'ancien président yéménite Ali Abdallah Saleh.

    Un cessez-le-feu renouvelable

    De leur côté, les rebelles chiites houthis, qui contrôlent de larges pans du territoire yéménite dont la capitale Sanaa, ont indiqué qu'ils entendaient respecter le cessez-le-feu, annoncé samedi matin quelques heures avant son entrée en vigueur.

    Le cessez-le-feu sera renouvelé si les rebelles le respectent et laissent passer de l'aide humanitaire dans les villes qu'ils assiègent, comme Taëz (sud-ouest), a prévenu la coalition dans un communiqué publié par l'agence officielle saoudienne.

    Des accrochages armés se sont toutefois poursuivis après le début de la trêve, notamment à Taëz (sud-ouest) mais aussi à Nahm et à Sarwah, respectivement au nord et à l'est de Sanaa, selon des sources militaires.

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.