GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 19 Mai
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Aujourd'hui
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Incendies en Israël: arrestations et tensions dans les colonies en Cisjordanie

    media Un avion combat l'incendie au-dessus de Nataf, un village israélien près de Jérusalem, le 25 novembre 2016. REUTERS/ Ronen Zvulun

    Alors qu'Israël a été lourdement touché par des incendies depuis jeudi, les flammes continuaient de faire des dégâts ce dimanche 27 novembre dans le centre du pays et non loin de Jérusalem. Vingt-trois Palestiniens ont été interpellés par les autorités israéliennes, soupçonnés d'être à l'origine de ces feux. Mais les flammes ont aussi touché des colonies juives de Cisjordanie où les résidents ne cachent pas leur colère contre les Palestiniens, responsables selon eux. Reportage.

    Avec notre correspondant en Cisjordanie,  Nicolas Ropert

    Les 1 200 habitants de la colonie d'Halamish découvrent leurs habitations 24h après avoir dû les évacuer à cause des flammes. Dix-huit maisons avec des toitures en bois sont complètement détruites comme celle de Doron Cohen, père de cinq enfants : « J'ai perdu ma voiture, mon bureau, ma maison. Mais je n'ai perdu ni mes enfants ni mes amis. On sait que c'est dangereux pour nous d'habiter ici car on est entouré de personnes qui veulent nous voir disparaître. Pas seulement d'ici, mais de tout Israël. »

    Même si la police refuse pour le moment de se prononcer, la porte-parole de la colonie, Miri Maoz-Ovadia, assure n'avoir aucun doute sur l'origine criminelle du feu. « C'est encore pire de savoir que ce feu était intentionnel. C'est terrible de savoir qu'il y a des gens qui veulent brûler une ville entière et ses habitants. Ce sont des terroristes palestiniens. Je suis très énervée », dit-elle.

    Cet habitant de Bir Zeit, un village palestinien situé non loin de la colonie d'Halamish, ne croit pas, lui, à ces accusations. « C'est impossible que ce soit un Palestinien. Pourquoi un Palestinien ferait cela ? C'est notre pays, là où nous vivons. Vous avez vu, à Haïfa, l'incendie a touché les quartiers arabes et les quartiers juifs », dit Mohammed.

    Haïfa, la troisième ville du pays a été durement frappée avec près de 2 000 logements touchés, dont un quart inhabitable. Pour cette seule ville, les dégâts s'élèvent à plus de 100 millions d'euros.

    L'Autorité palestinienne, qui avait envoyé des pompiers prêter main-forte aux Israéliens, a condamné ces incendies criminels commis par des « fous » selon elle.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.