GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Juillet
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Syrie: le régime contrôle la moitié de la partie rebelle d’Alep

    media Divisée depuis 2012 entre un secteur ouest contrôlé par le régime et des quartiers est aux mains des rebelles, Alep est devenue le principal front du conflit en Syrie, qui a fait plus de 300 000 morts en plus de cinq ans. REUTERS/Abdalrhman Ismail

    L'armée syrienne contrôlait ce samedi 3 décembre plus de la moitié de la partie rebelle d'Alep, après la prise d'un nouveau secteur dans son offensive pour reprendre la totalité de la deuxième ville du pays, ignorant les protestations internationales face à la mort de nombreux civils.

    De violents combats ont été signalés ces dernières heures dans plusieurs quartiers d'Alep. La stratégie du régime et de ses alliés ne varie pas : l'aviation gouvernementale syrienne bombarde tandis que l'armée de Bachar el-Assad progresse au sol, par des miliciens irakiens, iraniens ou libanais.

    Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), le régime contrôle désormais environ 60 % du secteur rebelle d'Alep, qui lui échappait depuis 2012. Avec la prise Tariq al-Bab dans la nuit de vendredi à samedi, les forces du régime s'assurent le contrôle d'une route reliant les quartiers ouest de la ville aux mains des forces progouvernementales à l'aéroport international d'Alep, tenu par le régime.

    La poussée du régime et de ses alliés continue d'entraîner la fuite de milliers de civils et la mort de certains d’entre eux en chemin. La Russie, alliée du pouvoir de Damas, a proposé cette semaine la création de couloirs humanitaires pour évacuer blessés et civils et acheminer de l'aide humanitaire. Mais à ce stade, rien ne semble indiquer un début de mise en œuvre de cette solution. Moscou propose simultanément un scénario d'évacuation concertée des rebelles d'Alep qui est pour l’instant rejeté par les factions de l'opposition syrienne armée.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.