GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Septembre
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    La police palestinienne obtient 5 véhicules blindés avec l’accord d’Israël

    media Des policiers de l'Autorité palestinienne lors d'un exercice d'intervention en extérieur, à Tulkarem en Cisjordanie. RFI / Nicolas Ropert

    La police palestinienne va bénéficier pour la première fois de voitures blindées. Israël, qui s'était toujours opposé à leur usage, a finalement donné son accord. L’obtention de ces véhicules témoigne du durcissement des conditions de travail des policiers palestiniens.

    Cela faisait 4 ans que les Palestiniens attendaient l'autorisation israélienne. L'Etat hébreu a finalement accepté l'importation de cinq véhicules blindés qui seront utilisés par la police palestinienne. Les voitures ont passé la semaine dernière la frontière entre la Jordanie et la Cisjordanie sous bonne escorte israélienne. Ceci est le résultat d'une longue négociation entre Israéliens, Palestiniens, Jordaniens, mais aussi avec l'aide des Américains. En effet, le coordinateur de la sécurité des Etats-Unis dans la région a pesé de tout son poids auprès des autorités israéliennes pour obtenir leur accord.

    Des voitures blindées pour les opérations sensibles

    A l’heure actuelle, la flotte de véhicules de la police palestinienne est usée. En moyenne, les voitures qu'utilisent les forces de l'ordre ont entre 6 et 8 ans alors que les experts estiment que les véhicules devraient être changés tous les 4 ans. Il était donc urgent de rajeunir certains des pick-up utilisés par les policiers de l'Autorité palestinienne, même si seulement cinq nouvelles voitures blindées sont loin d'être suffisantes.

    Elles permettront en tout cas de mener des opérations sensibles sans risquer la vie des policiers, notamment dans un certain nombre de camps de réfugiés de Cisjordanie contrôlés par des groupes palestiniens parfois opposés à l'Autorité palestinienne et son président, Mahmoud Abbas.

    Les policiers de l’Autorité palestinienne de plus en plus visés

    L’obtention de ces véhicules est le signe que les conditions de travail des policiers palestiniens se durcissent. Les forces de l'ordre de l'Autorité palestinienne sont de plus en plus souvent prises sous le feu de ces groupes palestiniens, soit pour des motifs politiques, soit quand la police tente d'empêcher des trafics.

    Cet été par exemple, dans la ville de Naplouse, au nord de la Cisjordanie, quatre personnes, dont 2 policiers, avaient été tuées dans une fusillade. Dans le camp de réfugiés de Balata, situé lui aussi dans le nord de la Cisjordanie, des échanges de tirs ont eu lieu régulièrement ces derniers mois. Beaucoup de Palestiniens n'acceptent pas que leur police travaille main dans la main avec l'armée israélienne. Dans un récent sondage, deux Palestiniens sur trois réclamaient la fin de la coopération sécuritaire avec Israël.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.