GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
Aujourd'hui
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Banque du Japon opte sans surprise pour le statu quo monétaire
    • Le président chinois Xi Jinping est arrivé en Corée du Nord (TV chinoise)
    • Le président chinois Xi Jinping est parti pour la Corée du Nord (TV chinoise)
    • Crash du vol MH17: la Russie doit s'assurer que «justice» sera rendue (Pompeo)
    • Disparition de Philippe «Zdar», du duo électro français Cassius (agent)
    Moyen-Orient

    Alep: la France présente un projet de résolution humanitaire à l'ONU

    media Un soldat de l'armée syrienne loyaliste devant un bâtiment en ruines d'un quartier d'Alep. REUTERS/Omar Sanadiki

    La France a présenté au Conseil de sécurité de l'ONU un projet de résolution humanitaire. Ce texte, qui n'est pas encore complètement finalisé, prévoit le déploiement d'observateurs internationaux pour s'assurer de l'évacuation en toute sécurité des quelques 40 000 civils, qui selon l’ONU sont toujours assiégés dans le réduit rebelle d'Alep. La Russie a déjà évoqué des points de contentieux sur ce texte.

    Avec notre correspondante à New-York,  Marie Bourreau

    La France tente de faire passer un projet de résolution humanitaire à l’ONU, mais la Russie ne l’entend pas vraiment de cette oreille. Le premier point de contentieux soulevé par Moscou sur ce texte est de taille : le cessez-le-feu et l'évacuation des civils sont pour l'instant au point mort à Alep-Est. Il faudra donc revenir à une entente turco-russe et de ses alliés avant de pouvoir avancer sur le terrain de l'humanitaire.

    Mais Paris veut aller vite et a proposé un texte, soutenu par les Américains, qui pourrait être voté dès ce week-end pour « éviter un nouveau Srebrenica ». Il demande l'évacuation en toute sécurité des civils sous la protection d'observateurs internationaux qui pourraient en fait être du personnel onusien déjà en Syrie et qui serait redéployé à Alep-Est. Cette résolution garantirait également la livraison d'aide humanitaire ainsi que la protection des hôpitaux et des personnels médicaux.

    « C'est déjà ce que la Russie fait sur le terrain » a réagi l'ambassadeur russe Vitali Tchourkine à l'ONU qui a tout de même promis d'étudier le texte « s'il s'agissait d'une initiative raisonnable ». Les Russes ont déjà mis six veto sur des résolutions liées au conflit Syrien.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.