GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Yémen: attentat-suicide à Aden, des dizaines de militaires tués

    media Des soldats yéménites gardent un centre de police. STRINGER / AFP

    Ce dimanche 18 décembre, au moins quarante-huit soldats ont été tués et de nombreux autres blessés dans un attentat-suicide à Aden, la deuxième ville du Yémen située dans le sud, ont indiqué des responsables militaires et des médecins.

    Ce dimanche 18 décembre au matin, un kamikaze a fait sauter ses explosifs alors que des soldats de l'armée régulière étaient rassemblés pour toucher leur solde mensuelle dans une base au nord-est d'Aden, ont indiqué des militaires et des médecins. Il y aurait quarante-huit morts et de nombreux blessés. Le terroriste s'est mêlé à la foule de militaires dans la base d'al-Sawlaban, située dans le quartier d'al-Arish, avant de perpétrer son attentat, a précisé un responsable militaire. C'est la troisième attaque meurtrière de ce type en moins de quatre mois. Elle a été revendiquée dans un communiqué mis en ligne sur Twitter par le groupe jihadiste organisation Etat islamique (EI).

    Cet attentat-suicide survient huit jours après une attaque similaire, le 10 décembre, également revendiquée par l'EI et qui avait fait 48 morts parmi des soldats également rassemblés pour encaisser leur solde. Le 29 août dernier, un kamikaze au volant d'une voiture piégée avait visé de jeunes recrues de l'armée à Aden, faisant 71 morts. Une attaque, là aussi, signée organisation EI.

    Au Yémen, les forces gouvernementales, soutenues depuis mars 2015 par une coalition arabe sous commandement saoudien, affrontent à la fois des rebelles houthis, qui contrôlent une partie du territoire, dont la capitale Sanaa (nord), et des groupes jihadistes bien implantés dans le sud et le sud-est du Yémen. D'après l'ONU, le conflit a fait jusqu'à présent plus de 7 000 morts et près de 37 000 blessés depuis près de 21 mois.

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.