GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Vidéo de soldats turcs brûlés vifs par l'EI: Ankara bloque Twitter

    media Des manifestations ont éclaté à Istanbul le 23 décembre 2016, après la diffusion d'une vidéo montrant deux hommes présentés comme des soldats turcs brûlés vifs par l'organisation Etat islamique. OZAN KOSE / AFP

    En Syrie, le groupe Etat islamique (EI) a diffusé jeudi 22 décembre une vidéo montrant deux hommes présentés comme des soldats turcs brûlés vifs par les jihadistes. Dans la vidéo, l’organisation appelle ses membres à s’en prendre à la Turquie. Suite à la publication de cette vidéo, les autorités turques ont bloqué Twitter.

    Avec notre correspondant à Istanbul, Alexandre Billette

    Pour empêcher la diffusion de la vidéo, les autorités turques ont réagi en bloquant l’accès à Twitter dans la nuit de jeudi à vendredi. Ceci n’a pas empêché les Turcs de contourner le blocage et de commenter largement l’affaire sur les réseaux sociaux avec un mot d’ordre plutôt bien respecté : ne pas partager les images, pour ne pas faire écho aux atrocités de Daech.

    Avec cette vidéo dans laquelle le bourreau parle en turc, l’organisation Etat islamique appelle ses partisans à « détruire la Turquie ». Un changement radical, alors qu’il y a un an encore, Ankara était soupçonné de fermer les yeux à sa frontière sur les combattants jihadistes qui venaient y trouver refuge.

    La Turquie en première ligne

    La Turquie est désormais en première ligne dans le nord de la Syrie contre les milices kurdes et contre Daech. L’armée turque a d’ailleurs connu jeudi 22 décembre le bilan le plus lourd depuis le début de l’opération Bouclier de l’Euphrate en août dernier : seize soldats ont été tués dans la bataille d'Al-Bab, au nord d’Alep.

    La diffusion de la vidéo de l'EI a eu lieu quelques heures après des bombardements turcs contre la ville d’Al-Bab, fief de l’EI dans la région d'Alep. Ces bombardements auraient fait au moins 88 morts selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.