GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Jugement d'Elor Azaria: des manifestations pour appeler au calme en Israël

    media Le jugement d'Elor Azaria, 20 ans, accusé d'avoir achevé un Palestinien qui venait de mener une attaque au couteau à Hebron, a beaucoup divisé la société israélienne. REUTERS/Heidi Levine/Pool

    Des rassemblements étaient organisées ce week-end en Israël pour un retour au calme après les manifestations violentes en Israël qui ont suivi la condamnation du soldat franco-israélien Elor Azaria. Ce dernier avait achevé d'une balle dans la tête un Palestinien qui gisait au sol grièvement blessé alors qu'il venait de poignarder un militaire israélien près d'Hébron.

    Avec notre correspondant à Jérusalem,  Michel Paul

    Des milliers de manifestants de toutes les tendances politiques étaient réunis samedi place Rabin à Tel-Aviv sous le signe de l'unité nationale. Ils appellent à un changement de ton, à un dialogue moins violent. Une manifestation organisée par Ziv Shilon, un réserviste grièvement blessé lors de l'opération israélienne Barrière de protection en juillet 2014 dans la bande de Gaza. « On peut penser ce que l'on veut. On peut tout dire, mais il y a des façons de le faire. Il faut utiliser la voie pacifique, pas celle du meurtre », estime-t-il.

    Menaces contre le chef d'état-major

    Fait sans précédent, ce dimanche, d'anciens gradés des forces de sécurité vont eux aussi manifester. Ils entendent apporter leur soutien au général Eizenkot, le chef d'état-major de l'armée israélienne cible de l'animosité des soutiens du sergent franco-israélien Elor Azaria. « Le monde est à l'envers », affirme Alik Ron, ancien général de la police et organisateur de la manifestation. « Dans la plupart des pays, la menace contre l'Etat de droit, contre la démocratie, la liberté, provient des forces de sécurité. En Israël, tout est à l'envers et c'est le chef d'état-major qui s'impose avec beaucoup de courage en gardien des libertés. »

    La police israélienne a arrêté dans la soirée de samedi un militant qui avait proféré des menaces contre le chef d'état-major, lui promettant un sort similaire à celui d'Itshak Rabin, le Premier ministre israélien assassiné en 1995. D'autres arrestations ont ensuite eu lieu, dont sept personnes qui avaient manifesté à Jérusalem devant la résidence du président Reuven Rivlin.

    A (RE)LIRE → Israël: le sergent Elor Azaria reconnu coupable d'homicide sur un Palestinien

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.