GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Septembre
Lundi 18 Septembre
Mardi 19 Septembre
Mercredi 20 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Septembre
Samedi 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: le régime accuse Israël d'avoir ciblé une de ses bases militaires

    media De la fumée et des flammes sont visibles non loin de l'aéroport militaire de Mazzé (région de Damas) ce 13 janvier 2017. REUTERS/via ReutersTV

    L’aéroport militaire syrien de Mazzé, près de Damas, était en feu la nuit dernière. Le régime de Bachar el-Assad accuse l’Etat hébreu. L’armée israélienne aurait bombardé cette base des forces syriennes à l'aide de plusieurs missiles tirés depuis le Golan, selon l’agence de presse officielle Sana. Israël se refuse à tout commentaire pour le moment mais il y a des précédents.

    Des raids aériens ou des tirs de missiles ? Depuis le début de la crise syrienne, les avions de chasse de l’armée israélienne pénètrent régulièrement dans l’espace aérien voisin. En Syrie, à plusieurs reprises, des convois de l’armée ou des positions militaires sont ciblés par les chasseurs-bombardiers de l'armée de l'air.

    L’attaque, la nuit derrière à Mazzé, à huit kilomètres à peine de Damas, secoue toute la région. Des explosions en série. S’ensuit un violent incendie. Pas de commentaires côté israélien mais, il y a quelques mois, le Premier ministre Netanyahu l’avait indiqué publiquement : son pays mène bel et bien des attaques en Syrie.

    Les armes à destination du Hezbollah ciblées

    Les principales cibles sont généralement des convois transportant des armes à destination du Hezbollah, considéré par Israël comme l’un de ses plus grands ennemis. Damas réagit à chaque nouvelle attaque israélienne et promet des représailles. Le régime de Bachar el-Assad accuse l’Etat hébreu d’aider les groupes terroristes impliqués dans la guerre en Syrie.

    Il y a un mois, selon les autorités syriennes, les environs de la base militaire de Mazzé avaient déjà été la cible de missiles israéliens tirés depuis le plateau du Golan occupé par l’Etat hébreu.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.