GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Octobre
Jeudi 19 Octobre
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 23 Octobre
Mardi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Japon/législatives anticipées: ouverture des bureaux de vote
    Moyen-Orient

    Egypte: l’ex-star du football Aboutrika placé sur une liste de «terroristes»

    media Mohamed Aboutrika sous les couleurs du Baniyas SC, le 17 mai 2013. AFP PHOTO / AL-WATAN DOHA / KARIM JAAFAR

    En Egypte, le célèbre footballeur Mohamed Aboutrika a été placé sur une liste de membres ou de partisans d'une organisation terroriste. La décision a provoqué une vague d'indignation chez des millions de fans au moment où l'Egypte participe au premier tour de la CAN.

    Il était surnommé le Zidane de la Vallée du Nil. Sacré quatre fois meilleur joueur d’Afrique, Mohamed Aboutrika avait par ailleurs remporté deux fois la CAN et cinq fois la coupe d'Afrique des clubs champions, rappelle notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti.

    Mais le meilleur joueur de l'histoire de l'Egypte, qui était vénéré comme une idole, a déçu une partie de ses fans en soutenant le candidat Frère musulman à l'élection présidentielle en 2012.

    Les ennuis pour Aboutrika ont commencé après la destitution du président Mohamed Morsi en juillet 2013. Après l'adoption d'une loi déclarant terroristes les Frères musulmans, Aboutrika a vu ses avoirs saisis par la commission chargée de confisquer les biens de la confrérie. Il vient d'en être placé sur la liste officielle des membres ou partisans par la cour d'assises. Conformément à la loi, Aboutrika, qui s'est installé au Qatar, sera donc arrêté s'il rentre en Egypte.

    Sur Twitter, la décision a provoqué une vague de réactions indignées sous le hashtag #Aboutrika_n’est_pas_un_criminel. « Nous allons tous continuer à le défendre et je vais continuer à le soutenir jusqu’à ce qu’il y ait des preuves contre lui, même si je doute qu’un homme de son calibre puisse agir contre l’Egypte », a notamment tweeté la star du football égyptien Ahmed Hossam.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.