GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Yémen: près de 70 morts en 24 heures dans de nouveaux combats

    media Un rebelle Houthis dans une rue de la ville de Saada, dans le nord-ouest du Yémen, le 11 janvier 2017. REUTERS/Naif Rahma

    Au Yémen, les combats entre armée et rebelles ont fait près de 70 morts en 24 heures dans l’ouest du pays, ont indiqué dimanche 22 janvier des sources médicales et de sécurité. Pour briser le statu quo qui dure depuis plus d’un an et demi, le pouvoir a lancé au début du mois une vaste offensive.

    L’objectif pour le président Abd Rabbo Mansour Hadi et la coalition arabe qui le soutient est de reprendre les zones longeant 450 kilomètres de mer Rouge, avec plusieurs villes, Mokha, Hodeida et Midi, situées près de la frontière saoudienne.

    Depuis juillet 2015 et la reconquête de cinq provinces du sud du pays, l’armée piétine face aux rebelles chiites Houthis qui contrôlent toujours de vastes portions du pays dans le nord, le centre et l'ouest.

    Une offensive a donc été lancée le 7 janvier pour briser le statu quo, elle se concentre sur le sud-ouest, la région de Dubhab, située à 30 kilomètres d’un détroit stratégique séparant la mer Rouge de l’océan Indien.

    L’armée yéménite est appuyée par l’aviation et la marine de la coalition dirigée par l’Arabie saoudite. Ses hommes qui tentent de reprendre Mokha seraient aujourd'hui ralentis par les mines posées par les rebelles autour de la ville.

    Dimanche, le médiateur de l’ONU Ismaïl Ould Cheikh Ahmed s’est rendu à Sanaa pour s’entretenir avec les rebelles qui contrôlent la capitale depuis septembre 2014.

    Depuis le début de la nouvelle offensive il y a deux semaines, plus de 150 combattants ont été tués. Depuis mars 2015 et l'intervention de la coalition arabe, selon l'OMS, au moins 7 400 personnes ont été tuées.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.