GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 20 Juin
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Aujourd'hui
Mardi 25 Juin
Mercredi 26 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Football: suivez en direct le match Mali-Mauritanie en Coupe d'Afrique des nations 2019
    • «L'armée américaine n'a rien à faire dans le Golfe», dit l'Iran
    • Football: la Tunisie et l'Angola font match nul 1-1 dans le groupe E de la CAN 2019
    • Mondial féminin 2019: les Etats-Unis éliminent l'Espagne (2-1) et affronteront la France en quarts de finale vendredi 28 juin
    • Migrants: le Mexique déploie près de 15000 policiers et soldats à la frontière avec les États-Unis (officiel)
    Moyen-Orient

    Syrie: deux groupes jihadistes s’entretuent dans la région d’Idleb

    media Des combattants du groupe Fatah al-Cham, ici en août 2016 dans la province d'Idleb. REUTERS/Ammar Abdullah

    Des combats entre les groupes jihadistes Fatah al-Cham et Jund al-Aqsa ont fait près de 70 morts en 24 heures. Ces affrontements reflètent les divisions croissantes dans la province d'Idleb entre ces insurgés autrefois alliés.

    Alliés d’hier, les ennemis d’aujourd’hui s’entretuent. Dans cette guerre qui les oppose, les jihadistes utilisent leurs méthodes classiques de combat. Chaque groupe envoie des voitures piégées lancées à pleine vitesse contre le camp d’en face. Dans la région d’Idleb, le front s’est embrasé. En plus des affrontements, les exécutions s’enchaînent de part et d’autre.

    Chacun cherche à gagner davantage d’influence sur le terrain. Fatah al-Cham, ex-branche d'al-Qaïda en Syrie, lutte contre Jund al-Aqsa. En janvier, Fatah al-Cham avait également engagé la bataille contre plusieurs groupes rebelles modérés.

    Mais selon un militant de l’opposition contacté à Idleb par RFI, sur place personne n’est dupe. Ces deux groupes terroristes qui s’affrontent sont en réalité les deux faces d’une même pièce. Rejetés par la population syrienne des zones rebelles, ils cherchent aujourd’hui à regagner la confiance populaire. Pour y parvenir, Fatah al-Cham joue ainsi la carte nationaliste. Il assure n’avoir que des combattants syriens dans ses rangs, contrairement à Jund al-Aqsa et ses jihadistes étrangers.

    →Re(lire): En Syrie, quatre guerres dans un conflit

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.