GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 20 Mai
Lundi 21 Mai
Mardi 22 Mai
Mercredi 23 Mai
Aujourd'hui
Vendredi 25 Mai
Samedi 26 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Pékin exclu d'exercices militaires: la Chine regrette une mesure «non constructive» (ministre)
    • La Banque centrale américaine envisage de relever «bientôt» ses taux d'intérêt (Fed)
    • Italie: Giuseppe Conte désigné chef du gouvernement (présidence)
    Moyen-Orient

    Carnet de route en Syrie: escale à Alep [Reportage]

    media Ruines et désolation dans la vieille ville d'Alep, le 31 janvier 2017. REUTERS/Ali Hashisho

    La guerre continue en Syrie, malgré le cessez-le-feu précaire instauré en décembre dernier, et les conditions de vie restent aussi difficiles, notamment à Alep. La ville manque de tout, d’eau d’électricité et des quartiers entiers sont à reconstruire. Près de deux mois après la fin de la bataille qui a vu la victoire du régime syrien, la ville offre toujours un visage de désolation.

    Avec notre envoyé spécial à Alep, Daniel Vallot

    Ce qui se frappe d’abord lorsque l‘on arrive à Alep, ce sont ces quartiers totalement détruits par la guerre : immeubles effondrés sur eux-mêmes, rues jonchées de gravats, de ferrailles et de véhicules calcinés.

    Ce qui frappe également, c’est le silence qui règne dans ces rues devenues en quelque sorte des rues fantômes. On aperçoit de temps à autre des silhouettes, quelques personnes venues déblayer un accès ou récupérer des affaires. Pour l’heure, très peu d’habitants sont en effet revenus habiter dans l’est de la ville.

    Alep-Est, quartier d'al-Kalasa, le 2 février 2017. REUTERS/Ali Hashisho

    Passés ces quartiers fantômes, ce décor de béton détruit, on passe l’ancienne ligne de front, et très vite on se retrouve à Alep-Ouest dans les quartiers qui étaient contrôlés par le régime. Là, c’est une vie urbaine beaucoup plus normale qui s’offre au regard. Il y a très peu de destructions et la population tente de vaquer à ses occupations…

    A Alep-Ouest, la vie quotidienne est aussi difficile

    Mais il n’y a quasiment plus d’électricité – l’essentiel du courant provient de générateurs privés, il n’y a plus assez de carburant et plus assez d’argent pour acheter du carburant. Alep-Ouest est donc plongée dans l’obscurité dès la tombée de la nuit. Il y a très peu de trafic, des difficultés pour se chauffer ou même pour accéder à l’eau courante.

    Il y a donc d’un côté une ville à moitié détruite et vidée de ses habitants. Et de l’autre, une ville soumise à des difficultés chaque jour plus importantes. Les habitants d’Alep en ont fini avec les bombardements, avec les tirs de roquette – mais les autres conséquences du conflit, celles qui touchent la vie de tous les jours, continuent elles à se faire sentir.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.