GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Egypte: toujours plus de Coptes assassinés dans le Nord-Sinaï

    media El-Arich, capitale du Nord-Sinaï. REUTERS/Stringer

    En Egypte, plusieurs hommes armés ont tué à son domicile, jeudi 23 février, un Copte à el-Arich, dans le Nord-Sinaï. Il s'agit du septième Copte tué dans cette province, située à la frontière avec Gaza, au cours des deux dernières semaines. La vague d’assassinats en cours pousse les derniers Coptes du Nord-Sinaï à fuir.

    Avec notre correspondant au Caire,  Alexandre Buccianti

    C’est devant sa femme et ses enfants que le fonctionnaire a été exécuté. Avant de prendre la fuite, les assaillants ont incendié le domicile. Mais la famille de la victime a pu s’échapper. Même scénario la veille, toujours à el-Arich, capitale du Nord-Sinaï : un Copte et son fils ont été abattus à leur domicile qui a été incendié. Parmi les sept Coptes tués au cours des deux dernières semaines : un enseignant, un vétérinaire et des fonctionnaires.

    La police a, par ailleurs, interpellé cette semaine plusieurs travailleurs journaliers coptes avant de les faire partir, par mesure de sécurité, vers leurs provinces d’origine dans la vallée du Nil. Il s’agit, selon les experts, d’une épuration religieuse à laquelle se livre le groupe Etat islamique du Sinaï dont la région est le fief. Le même groupe avait revendiqué en décembre l’attentat à la bombe contre une église, dans l’enceinte de la cathédrale copte orthodoxe du Caire, qui a tué vingt-neuf fidèles. Un attentat survenu au lendemain de la confirmation par la Cour de cassation de la condamnation à mort d’Adel Habara, un jihadiste condamné pour avoir dirigé une attaque contre l’armée dans le Sinaï, qui avait fait une trentaine de morts. Les jihadistes du Sinaï ont fait allégeance au groupe Etat islamique.

    → À relire : Les civils victimes du groupe EI dans la péninsule du Sinaï

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.