GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
Jeudi 12 Décembre
Vendredi 13 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 15 Décembre
Lundi 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Irak: dans l'ouest de Mossoul, la bataille contre le groupe EI est engagée

    media Les troupes irakiennes en pleine progression. Aéroport de Mossoul, le 23 février 2017. REUTERS/ Zohra Bensemra

    En Irak, un attentat perpétré par le groupe Etat islamique a tué 15 gardes-frontières près de la Jordanie, ce vendredi 24 février 2017. Au même moment, les jihadistes enregistraient un revers, puisqu'ils ont perdu le contrôle de l'aéroport de Mossoul, sur lequel ils avaient fait main basse en 2014. Cette prise a permis aux forces irakiennes d'entrer dans la partie ouest de Mossoul. Les combats sont intenses.

    Des combats acharnés ont lieu, depuis ce vendredi matin, entre les forces irakiennes et l'organisation Etat islamique. Un journaliste de la chaîne BBC, qui se trouve sur la ligne de front, montre dans un reportage des échanges de tirs intenses.

    Les forces irakiennes ont pénétré dans l'ouest de Mossoul, grâce à la prise, la veille, de l'aéroport qui se trouve au sud. Ils progressent donc pour tenter de reconquérir entièrement cette ville, la deuxième d'Irak. La partie est a été libérée le mois dernier.

    A l'ouest, on s'attend à une résistance très forte. Les combattants de l'organisation Etat islamique, qui seraient au nombre de 2 000 selon le renseignement américain, ne comptent pas abandonner Mossoul, leur dernier grand bastion en Irak.

    La partie occidentale de la cité est faite de ruelles étroites. Les combats au sol s'annoncent difficiles pour les forces irakiennes, qui craignent aussi des attentats-suicides. Beaucoup d'inquiétudes aussi pour la population civile, prise au piège.

    L'Organisation des Nations unies se prépare à un afflux massif de personnes qui pourraient fuir les affrontements. L'ONU commence à installer des tentes et des hôpitaux de campagne au sud de Mossoul.

    → À relire : La reconquête de Mossoul: chapitre II

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.