GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    «Bordure protectrice»: un rapport à charge contre Israël

    media Une brigade d'infanterie de l'armée israélienne se déploie dans un champ, dans la bande de la Gaza, le 12 juillet 2014. REUTERS/Finbarr O'Reilly

    Ce sont les conclusions d'un peu moins de 1 000 jours d'enquête. Rapidement après la fin des opérations militaires menées dans la Bande de Gaza en juillet et août 2014, le contrôleur d'Etat israélien a lancé des investigations sur la façon dont elles avaient été menées. Ce haut responsable israélien a publié ce mardi 28 février son rapport sur le sujet. Un rapport très attendu et redouté en Israël par une partie des responsables politiques de l'époque. Le document est en effet très critique à l'égard des autorités.

    Avec notre correspondant à Jérusalem,  Guilhem Delteil

    La menace était connue, elle avait même été qualifiée de « stratégique » par les responsables politiques, militaires et des services de renseignement israéliens, estime le contrôleur de l'Etat à propos des tunnels construits par le mouvement islamiste du Hamas entre la bande de Gaza et le territoire de l'Etat hébreu. Pourtant « les actions entreprises face à cette menace n'ont pas correspondu à cette définition » regrette Yossef Shapira.

    Le contrôleur de l'Etat estime que le cabinet de sécurité a été mal informé. Des éléments « importants et cruciaux » ont été présentés « en termes épars et généraux » par le Premier ministre, le ministre de la Défense de l'époque et l'ancien chef d'état-major. Or, d'après ce rapport, si elle avait été dûment informée, cette formation restreinte de l'exécutif aurait pu faire pression sur le chef du gouvernement et les généraux.

    Car le contrôleur de l'Etat déplore qu'aucune stratégie claire n'ait été définie vis-à-vis de la bande de Gaza, que l'option diplomatique n'ait notamment jamais été étudiée pour éviter l'escalade. Sur le plan militaire, il juge que les soldats n'étaient ni suffisamment formés ni armés de manière adéquate pour combattre dans une zone pleine de tunnels.

    Netanyahu et l'armée rejettent les critiques

    Des critiques rejetées par l'armée et le chef du gouvernement, Benyamin Netanyahu qui ils restent droits dans leurs bottes après la publication du rapport du contrôleur de l'Etat.

    « A la veille du lancement de l'opération "Bordure protectrice", nous disposions d'informations substantielles sur la plupart des tunnels », affirme l'armée accusée d'avoir sous-estimé le danger. Dans son communiqué, elle affirme avoir « rendu compte de cette menace sérieuse » aux responsables politiques, réfutant, là-aussi, l'idée qu'elle n'avait pas dûment informé les membres du cabinet de sécurité. Pas d'erreur commise donc mais elle reconnaît tout de même une marge d'amélioration. L'armement, notamment, a depuis évolué et répond plus spécifiquement aux enjeux posés par ces tunnels, affirme t-elle.

    Le Premier ministre, lui, contre-attaque en mettant en avant ce qu'il voit comme des réussites : « plus de 1 000 terroristes ont été tués » écrit Benyamin Netanyahu dans un communiqué. Il évoque également des milliers de roquettes détruites, des attaques contre des villes israéliennes déjouées. Il se présente comme un chef de guerre compétent. Reste que sévèrement mis en cause par ce rapport, il a tout de même accepté de répondre aux questions des députés, mais au mois d'avril uniquement. D'ici là, la pression sera peut-être retombée.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.