GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
Samedi 16 Décembre
Dimanche 17 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Décembre
Mercredi 20 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Afghanistan: le groupe Etat islamique a revendiqué l'attaque contre un centre du renseignement (agence de propagande)
    • Autriche: le gouvernement formé par la droite et l'extrême droite a été investi par le chef de l'Etat
    • Le maire de Misrata, troisième ville de Libye, enlevé et tué (sécurité)
    • Le procès en Belgique de Salah Abdeslam a été reporté au 5 février 2018 (tribunal de Bruxelles)
    • L'aviation israélienne bombarde des positions du Hamas à Gaza après des tirs de roquettes sur le sud d'Israël (armée)
    • L'électricité a été rétablie à l'aéroport d'Atlanta, aux Etats-Unis, après une panne géante (aéroport)
    Moyen-Orient

    Irak: découverte d'un charnier avec des centaines de corps près de Mossoul

    media Des membres des forces paramilitaires irakiennes dans les rues de Mossoul, ce samedi 11 mars 2017. REUTERS/Thaier Al-Sudani

    Des forces paramilitaires irakiennes affirment avoir découvert un charnier près de Mossoul. Il pourrait enfermer quelque 500 corps de civils, même si ce chiffre est difficile à vérifier. Les victimes auraient été exécutées par l'organisation Etat islamique (EI).

    C'est dans la prison de Badouch près de Mossoul que le charnier aurait été découvert. La milice Hachd al Chaabi, qui supplée l'armée irakienne, a repris cette prison des mains de l'organisation Etat islamique. Et elle affirme avoir trouvé des centaines de corps dans une fosse commune, des détenus qui auraient été exécutés par les jihadistes.

    Cette annonce semble corroborer les dires de l'ONU et de l'ONG Human Rights Watch (HRW). En 2015, ils avaient fait état de la mort de 600 hommes, après que le groupe Etat islamique se soit emparé de la prison en juin 2014. Des survivants ont raconté que les jihadistes emmenaient leurs détenus, principalement des chiites, à bord de camions, jusqu'à un ravin où ils étaient abattus.

    Depuis octobre dernier, une vaste offensive est menée contre l'organisation Etat islamique à Mossoul, son dernier grand fief en Irak. La partie orientale de la ville a été libérée en janvier. A l'ouest, des combats intenses se poursuivent entre les forces irakiennes et les jihadistes.

    → (Re)lire : Raids aériens, combats, armes chimiques, charniers: Mossoul marqué à jamais

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.