GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Un activiste britannique pro-boycott interdit d’entrer sur le territoire israélien

    media Officiers de l'armée israélienne devant l'aéroport international Ben-Gourion, le 15 avril 2012. REUTERS/Ronen Zvulun

    Israël a interdit l'entrée de son territoire à un activiste britannique qui milite pour le boycott d'Israël, selon les autorités israéliennes.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

    Hugh Lanning, le directeur de l'organisation Palestine Solidarity Campaign, a été refoulé dimanche soir dès son arrivée à l'aéroport Ben-Gourion de Tel-Aviv et renvoyé vers Londres dans la matinée, indique le ministère israélien de l’intérieur.

    « L'organisation dirigée par M. Lanning, précise un communiqué, est l'une des plus importantes œuvrant à la dé-légitimation d'Israël et à la campagne BDS [Boycott désinvestissement et sanctions] en Grande-Bretagne, et également une des plus influentes en Europe », toujours selon le ministère israélien qui accuse également M. Lanning d'avoir « maintenu des liens avec des dirigeants du Hamas ».

    Une décision ministérielle

    La Knesset, le Parlement israélien a adopté le 30 janvier dernier une loi interdisant l'entrée du territoire à toute personne qui aurait appelé au boycott de l’Etat hébreu.

    On précise cependant que Hugh Lanning n'a pas été refoulé en vertu de cette loi mais sur décision du ministre de l’Intérieur qui « dispose du droit d'interdire l'accès d'Israël à toute personne jugée indésirable ».

    Le ministre israélien de l’Intérieur Arieh Déry s’est félicité de l’expulsion du militant britannique. « La décision que nous venons de prendre, a-t-il affirmé, est un acte clair contre tous les militants en faveur du boycott. »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.