GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Avril
Samedi 22 Avril
Dimanche 23 Avril
Lundi 24 Avril
Aujourd'hui
Mercredi 26 Avril
Jeudi 27 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Israël lance des bombardements en Syrie, Damas échoue dans sa riposte

    media Entraînements militaires israéliens au niveau de la frontière syrienne, sur le plateau annexé du Golan, le 21 février 2017. JALAA MAREY / AFP

    Des raids aériens israéliens ont été lancés dans la nuit du vendredi 17 mars 2017 en Syrie. Plusieurs cibles ont été visées. En représailles, trois missiles ont été tirés depuis le territoire administré par le régime de Damas. Ils n'ont pas fait de dégât. Cet accrochage est le plus sérieux entre les deux pays, toujours officiellement en guerre depuis le début du conflit civil syrien, il y a six ans.

    Avec notre correspondant à Jérusalem,  Guilhem Delteil

    Depuis six ans, l'armée israélienne scrute attentivement l'évolution de la situation en Syrie. Le régime de Bachar el-Assad est soutenu par le grand ennemi d'Israël : le Hezbollah. Et le gouvernement israélien s'inquiète de voir le mouvement libanais renforcé par ce conflit.

    A plusieurs reprises, des positions du régime syrien et des convois d'armes de Syrie vers le Liban ont été pris pour cible par l'aviation israélienne. Mais habituellement, l'armée garde le silence sur ces opérations. Fait inhabituel donc, cette nuit, elle a confirmé avoir mené des frappes aériennes chez son voisin, probablement car les représailles ont, cette fois-ci, atteint son propre territoire.

    Selon l'armée israélienne, des missiles anti-aériens ont en effet été tirés vers les avions engagés dans ces opérations. L'armée syrienne affirme avoir abattu l'un des appareils, ce que dément la partie israélienne. D'après le ministère de la Défense à Tel Aviv, l'un de ces missiles a été intercepté au-dessus du territoire israélien. Deux autres explosions ont été entendues dans le nord du pays et des débris de missiles ont été retrouvés en Jordanie voisine. « A aucun moment, la sécurité des civils israéliens n'a été compromise », affirme l'armée israélienne.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.