GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 20 Novembre
Mardi 21 Novembre
Mercredi 22 Novembre
Jeudi 23 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 25 Novembre
Dimanche 26 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Egypte: Hosni Moubarak libéré

    media Le président déchu Hosni Moubarak photographié le 6 octobre 2016 à la fenêtre de l'hôpital militaire de Méadi au Caire. REUTERS/Mohamed Abd El Ghany

    L'ex-président égyptien Hosni Moubarak a quitté ce vendredi matin l'hôpital militaire du Caire dans lequel il a passé l'essentiel de ses six années de détention, a indiqué ce 24 mars son avocat Farid al-Deeb. Hosni Moubarak, 88 ans, est désormais libre. La justice égyptienne avait décidé au début du mois de le libérer après son acquittement par la Cour de cassation pour la mort de manifestants en 2011 durant la révolte qui avait provoqué sa chute.

    avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

    Hosni Moubarak a effectivement quitté l’hôpital militaire de Méadi où il avait passé le plus clair de sa période de détention. Il est rentré à sa villa du quartier résidentiel d’Héliopolis qu’il avait quittée très exactement le 11 février 2011 quand il s’était désisté du pouvoir en faveur du Conseil suprême des Forces armées.

    Moubarak pouvait en fait rentrer chez lui dès le 13 mars dernier quand le procureur général a officiellement annoncé sa libération et confirmé qu’il avait bien effectué les trois années de prison auxquels il avait été condamné pour corruption. Début mars la Cour de cassation égyptienne avait prononcé un non-lieu définitif pour Moubarak dans l’affaire du meurtre des manifestants.

    S’il a fallu dix jours à Moubarak pour quitter l’hôpital militaire de Méadi, c’était pour préparer médicalement son domicile à le recevoir. La villa a été transformée en mini hôpital. Toutefois le parquet a demandé la réouverture d’une enquête dans une affaire classée où Moubarak avait été accusé de corruption, l’affaire dite des cadeaux du journal Al-Ahram. L'ancien président est accusé d'avoir reçu des cadeaux de la part du journal d'Etat Al-Ahram.

    Réactions de la rue après la libération de Moubarak 25/03/2017 - par François Hume-Ferkatadji Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.