GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 9 Décembre
Dimanche 10 Décembre
Lundi 11 Décembre
Mardi 12 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: des rebelles soutenus par les Etats-Unis aux portes d'un fief islamique

    media Des membres des Forces démocratiques syriennes, près d'Ain Issa, à une cinquantaine kilomètres au nord de Raqqa. DELIL SOULEIMAN / AFP

    Des combattants soutenus par Washington sont arrivés samedi aux portes de Tabqa, une ville du nord de la Syrie contrôlée par le groupe Etat islamique (EI) et située sur la route menant à Raqqa, le véritable objectif des forces antijihadistes.

    Il s'agit d'une importante avancée des Forces démocratiques syriennes (FDS) - alliance de combattants kurdes et arabes - car Tabqa, située à 55 km à l'ouest de Raqqa, représente une ligne de défense stratégique pour la « capitale » du groupe EI.

    « Quelques centaines de mètres de Tabqa »

    Les FDS « sont désormais à quelques centaines de mètres de Tabqa », ville proche du plus grand barrage de Syrie, situé sur l'Euphrate, a indiqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Les combattants antijihadistes ont avancé dans la nuit de vendredi à samedi après avoir chassé les jihadistes d'Iskandariya, banlieue au sud-est de Tabqa, et d'Ayed as-Saghir, banlieue au sud-ouest.

    « De violents combats se déroulent dans les environs des deux banlieues (...), l'EI essaye de contre-attaquer », a précisé M. Abdel Rahmane. Une source militaire des FDS a affirmé que les « affrontements sont à leur paroxysme » et que les combattants antijihadistes « tentent de pénétrer par l'est et l'ouest de la ville ».

    « Colère de l'Euphrate »

    La bataille de Tabqa fait partie de l'offensive « Colère de l'Euphrate » lancée en novembre par les FDS pour reprendre Raqqa. Avec le soutien aérien de la coalition internationale menée par Washington et des conseillers au sol, elles sont parvenues à couper les principaux axes de communication de la ville avec l'extérieur. Les Etats-Unis ont même déployé une batterie d'artillerie des Marines en Syrie pour soutenir cette offensive.

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.