GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 22 Mai
Mercredi 23 Mai
Jeudi 24 Mai
Vendredi 25 Mai
Aujourd'hui
Dimanche 27 Mai
Lundi 28 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Irak: les crues compliquent l'évacuation des civils de Mossoul-Ouest

    media Des réfugiés irakiens traversent le Tigre en crue, le 16 avril 2017, dans le sud de Mossoul. REUTERS/Muhammad Hamed

    A Mossoul, l'offensive de l'armée irakienne continue contre le groupe terroriste Etat islamique. Les civils qui tentent d'échapper aux combats sont piégés dans l'ouest de la cité par la crue du Tigre.

    Les deux ponts flottants construits sur le Tigre par l'armée irakienne ont été rendus impraticables par les inondations et des centaines de civils sont montés ce dimanche 16 avril à bord de petites embarcations en bois pour échapper aux combats contre les jihadistes.

    « Circulation routière interrompue »

    L'aide humanitaire, de son côté, n'arrive toujours pas à atteindre le camp de Hammam al-Alil, situé au sud-ouest de Mossoul, qui est le principal point d'arrivée des personnes qui fuient les affrontements. « La conséquence des crues est que toute la circulation routière est interrompue », a déclaré un responsable du camp, qui abrite environ 30 000 personnes.

    Armes chimiques

    Par ailleurs, selon un communiqué de l'armée irakienne, le groupe jihadiste Etat islamique a utilisé des armes chimiques, blessant quelques militaires. « Les terroristes ont essayé de bloquer l'avancée de nos forces en utilisant des obus chargés des substances chimiques toxiques, mais les effets ont été limités », affirme le communiqué. Les jihadistes ont déjà utilisé dans le passé des armes chimiques contre les forces irakiennes, mais leur effet a toujours été très limité.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.