GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 10 Novembre
Dimanche 11 Novembre
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Médias: Channel 1 et Kol Israël, chronique d'une réforme audiovisuelle brutale

    media Geula Even, présentatrice vedette de Channel 1, a appris en direct la fin des programmes de sa chaîne, mardi 9 mai 2017. Wikimedia common/Domaine public

    Il n'y a désormais plus d'émissions en direct et de journaux sur les chaînes de la télévision et de la radio publiques israéliennes. Elles ne diffusent plus que musiques ou programmes préenregistrés depuis respectivement mardi 9 et mercredi 10 mai. Leur fermeture était attendue dans le cadre d'une réforme contestée de l'audiovisuel public par le gouvernement israélien. Mais elle est finalement intervenue de manière anticipée et brutale.

    De notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil

    Alors qu'elle était à l'antenne mardi soir, peu avant 20 heures, la présentatrice vedette de la première chaîne de télévision israélienne reçoit un texto de ses supérieurs hiérarchiques. Geula Even apprend en direct que le patron de l'office de radio-télédiffusion public a annoncé à la Knesset la fin, pour le soir même, des programmes de sa chaîne.

    « La fin de ce programme n'a plus d'importance », dit-alors la présentatrice qui, des sanglots dans la voix, remercie ses collègues et rappelle que cette réforme de l'audiovisuel public va coûter leur travail à beaucoup d'entre eux. La radio, elle, a eu quelques heures de plus pour se préparer mais ses programmes en direct ont cessé mercredi 10 mai à 19h.

    Officiellement, l'arrêt soudain de ces émissions doit permettre que les salariés qui sont reconduits dans la nouvelle structure préparent le lancement des nouvelles chaînes prévu lundi matin. Mais l'annonce a été jugée brutale... et suscite une vague d'émotion en Israël. « Ils ne nous ont pas seulement tué » a estimé l'un des journalistes. « Ils nous ont enterré comme un âne ».
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.