GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Janvier
Samedi 20 Janvier
Dimanche 21 Janvier
Lundi 22 Janvier
Aujourd'hui
Mercredi 24 Janvier
Jeudi 25 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    La légende sud-africaine du jazz, le trompettiste Hugh Maskela, est décédé ce mardi 23 janvier à l'âge de 78 ans des suites d'un cancer, a annoncé sa famille, suscitant une pluie d'hommages pour saluer sa longue carrière et son engagement contre l'apartheid. «C'est avec une immense tristesse que la famille de Ramapolo Hugh Masekela annonce son décès. Après une courageuse bataille contre un cancer de la prostate, il est décédé paisiblement à Johannesburg, entouré de ses proches», indique un communiqué de sa famille.

    Dernières infos
    • Carrefour: l'Etat sera «vigilant sur l'accompagnement de chaque salarié concerné par le plan» (Le Maire)
    • Carrefour: 2400 suppressions de postes via un plan de départs volontaires (groupe)
    • Un séisme de magnitude 6,4 a secoué Jakarta (agence gouvernementale)
    • Japon: un mort après une éruption volcanique (secouriste)
    Moyen-Orient

    Bataille acharnée sur les réseaux sociaux pour la présidentielle en Iran

    media Une Iranienne surfe dans un cybercafé de Téhéran. AFP

    Les réseaux sociaux jouent un rôle central dans la campagne de la présidentielle iranienne du 19 mai 2017. Les partisans des candidats réformateurs et conservateurs se livrent une bataille acharnée sur les réseaux, même si certains de ces réseaux, comme Twitter et Facebook, sont interdits en Iran.

    Avec notre correspondant à Téhéran,

    C’est une mobilisation générale des deux côtés. La semaine dernière, alors que le président Rohani s’était rendu devant une mine où 43 mineurs avaient trouvé la mort après un accident, les médias conservateurs ont mis sur les réseaux sociaux plusieurs vidéos amateur montrant des mineurs attaquer la voiture du président et dénoncer leurs conditions de vie. Les images et les vidéos ont immédiatement fait le tour des réseaux sociaux.

    Tous les candidats diffusent en direct les vidéos de leur meeting sur le réseau Instagram. De même, lors des trois débats télévisés, dès qu’un candidat faisait une déclaration, ses partisans mettaient en ligne des documents pour appuyer ses propos. Cela a été le cas, lorsque le maire conservateur de Téhéran a accusé le président Rohani et son premier vice-président Eshagh Jahangiri, également candidat ; lorsqu’il a affirmé que l’entourage du président Rohani est impliqué dans des affaires de corruption financière et bancaire.

    Les réformateurs utilisent aussi les réseaux sociaux. Et ils ont été les premiers à le faire. Lors des précédentes élections, ils les avaient largement utilisés. Ils publient des vidéos pour dénoncer les candidats conservateurs. Par exemple, lorsque le maire de Téhéran a affirmé qu'il était pour l'égalité hommes-femmes au travail, des images d'archives ont été mises en ligne par les réformateurs montrant que les hommes et les femmes travaillaient dans des bureaux séparés à la mairie.

    Des logiciels pour contourner l’interdiction de Twitter et Facebook

    Certains réseaux, comme Twitter et Facebook, sont toujours interdits. Mais, en réalité, c’est une interdiction théorique car on peut très facilement acheter un logiciel pour contourner l’interdiction ou les installer gratuitement sur son téléphone portable pour utiliser Twitter, par exemple.

    Les Iraniens utilisent surtout les réseaux sociaux Telegram et Instagram. Il y a 25 millions d’utilisateurs de Telegram sur une population de 80 millions d’habitants, ce qui est un chiffre énorme. Des millions d'autres personnes utilisent Instagram.

    En tout cas, depuis quatre ans, le gouvernement a largement renforcé les infrastructures et augmenté la vitesse d’accès à internet. Désormais, même dans des villages éloignés, on a un accès rapide à l’internet.

     

    ► Suivez également cette élection sur RFI Persan

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.