GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Municipales en Cisjordanie: une victoire en demi-teinte pour le Fatah

    media Dans un bureau de vote à Ramallah le 13 mai 2017. ABBAS MOMANI / AFP

    Dans les Territoires occupés, près de 800 000 Palestiniens étaient appelés aux urnes samedi 13 mai pour élire leurs représentants locaux dans 145 communes. Ces élections, pourtant attendues, se sont déroulées sans le Hamas qui contrôle la bande de Gaza. Et à l'image des précédentes élections locales, elles ont été marquées par une faible participation. Seuls 54% des électeurs se sont déplacés pour aller voter alors que plusieurs partis politiques ont appelé au boycott du scrutin, en raison notamment de la grève de la faim des prisonniers palestiniens incarcérés en Israël. Et si le Fatah est arrivé en tête dans la plupart des grandes villes de Cisjordanie, ce n'est qu'une victoire en demi-teinte pour le parti au pouvoir, car la majorité des sièges de conseillers municipaux a été remportée par des « indépendants ».

    Avec notre correspondante à Ramallah,  Marine Vlahovic

    Hébron, Jénine, Tulkarem ou encore Jéricho, le Fatah remporte certes la plupart des grandes villes de Cisjordanie mais il ne sort pas vainqueur de ce scrutin. Car les listes « indépendantes » ont décroché 65% des sièges de conseillers municipaux, remarque Hicham Kuheil, en charge de la Commission électorale palestinienne.

    « On ne peut pas dire qui a gagné en fait, analyse-t-il. Car selon les résultats des listes dites indépendantes, elles ont remporté la majorité des sièges et en ont obtenu bien plus que les membres des partis politiques. Mais il y a des divisions au sein même du Fatah. Certaines listes unifiées étaient issues directement du Fatah et d'autres se sont revendiquées comme indépendantes. »

    Parmi ces indépendants donc, des dissidents du Fatah, des représentants de la société civile ou parfois même des affiliés au Hamas, élus dans les villes moyennes et les villages où la participation a été plus forte. Mais plus de 45% des électeurs ne se sont pas rendus aux urnes. Un taux d'abstention qui selon les observateurs, n'est que l'expression de la crise de confiance des Palestiniens envers leurs dirigeants ; alors que ce scrutin a été miné par le conflit Fatah-Hamas et que la bande de Gaza a été privée d'élections.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.