GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Aujourd'hui
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Iran: un policier a été tué par des «émeutiers» dans l'ouest (média d'Etat)
    • Washington et Séoul reportent leurs manoeuvres aériennes conjointes en «signe de bonne volonté» (Esper)
    • Sri Lanka: Rajapakse a été élu président avec 52,25% des voix (résultats officiels)
    • Iran: quarante arrestations lors de manifestations à Yazd contre la hausse du prix de l'essence (agence)
    • Hong Kong: un policier a été blessé à la jambe par une flèche tirée par un manifestant (forces de l'ordre)
    Moyen-Orient

    Gaza: la population prise au piège du bras de fer Fatah-Hamas

    media Une femme palestinienne, devant le grillage d'une centrale electrique, lors d'une manifestation appelant à la fin de la crise énergétique dans la bande de Gaza, le 23 avril 2017. REUTERS/Ibraheem Abu Mustafa

    Depuis un peu plus de deux mois désormais, la division palestinienne semble se renforcer. Le Hamas accuse le Fatah de délaisser la bande de Gaza. La formation du président Mahmoud Abbas, en retour, accuse le mouvement islamiste d’avoir mis en place un gouvernement concurrent dans le territoire qu’il contrôle. Les deux parties se livrent un bras de fer qui pèse sur la population.

    Amjad Mahmoud est général des forces de la sécurité préventive à Gaza. Du moins sur le papier, car depuis dix ans et la prise de pouvoir par le Hamas, il est payé à rester chez lui. Mais en avril, le gouvernement a brusquement réduit son salaire de plus d’un tiers. […] En raison des taxes imposées sur les carburants, le territoire est passé de huit à quatre heures d’électricité par jour. La principale source d’alimentation des Gazaouïs est désormais Israël. Mais l’Autorité palestinienne a annoncé ne plus vouloir payer pour ces livraisons. […] Il est désormais impossible de conserver des aliments au frais. […] A Gaza, la population craint plutôt une détérioration de la situation. Après l’électricité, la rumeur prête à l’Autorité palestinienne la volonté d’arrêter les livraisons de médicaments

    Ecoutez le reportage de Guilhem Delteil, à Gaza 18/05/2017 - par Guilhem Delteil Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.