GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 18 Septembre
Mardi 19 Septembre
Mercredi 20 Septembre
Jeudi 21 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 23 Septembre
Dimanche 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Nouvelle journée d'affrontements dans les territoires palestiniens

    media Des manifestants palestiniens jettent des pierres aux troupes israéliennes à Gaza, le 19 mai. REUTERS/Ibraheem Abu Mustafa

    Alors qu'entre 900 et 1500 détenus palestiniens dans les prisons israéliennes sont en grève de la faim depuis plus d'un mois pour réclamer une amélioration de leurs conditions de détention, des heurts ont éclaté ce vendredi 19 mai en Cisjordanie mais aussi à Gaza. Deux membres des forces israéliennes et des dizaines de Palestiniens ont été blessés.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil 

    Ce sont des scènes désormais très fréquentes, quasi quotidiennes depuis une semaine mais qui ont pris plus d'ampleur ce vendredi, jour de la grande prière. Des centaines de Palestiniens descendus dans les rues pour manifester leur soutien aux prisonniers en grève de la faim ont mis le feu à des pneus et lancé des pierres sur les forces israéliennes.

    En Cisjordanie, les heurts les plus violents ont éclaté dans le nord, dans la région de Naplouse. Mais des affrontements ont eu lieu également dans le centre, à quelques kilomètres de Ramallah ainsi que dans les villes de Bethléem et Hébron au Sud. Les forces israéliennes ont répondu en tirant des balles en caoutchouc. Et près de vingt Palestiniens ont été arrêtés.

    Dans la bande de Gaza, des affrontements ont eu lieu tout au long de la frontière avec Israël. Là aussi, les manifestants – mobilisés par le Hamas au pouvoir dans ce territoire – ont incendié des pneus et lancé des pierres sur les forces israéliennes.

    Elles ont répondu avec du gaz lacrymogène, des grenades assourdissantes et ont ouvert le feu près de la ville de Khan Younès dans le sud. A trois jours de l'arrivée de Donald Trump, la tension est de plus en plus vive dans les territoires palestiniens.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.