GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 7 Décembre
Vendredi 8 Décembre
Samedi 9 Décembre
Dimanche 10 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: une centaine de membres de familles de jihadistes tués par la coalition

    media Patrouille de soldats syriens des forces du régime (photo d'illustration). AFP PHOTO / GEORGE OURFALIAN

    Une nouvelle bavure, en Syrie, où une centaine de civils, membres de familles de jihadistes, ont été tués vendredi 26 mai à l’aube, dans une série de raids menés par des avions de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis. L’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), qui avance ce bilan, a indiqué que les bombardements ont touché la ville d’al-Mayadine, dans la province orientale de Deir Ezzor, près de la frontière avec l’Irak.

    Avec notre correspondant à Beyrouth,  Paul Khalifeh

    Les raids ont visé le siège du Conseil municipal d’al-Mayadine, transformé en centre d’accueil pour les familles de jihadistes, évacuées des villes de Raqqa, en Syrie, et de Mossoul, en Irak. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme, le bâtiment a été complètement détruit par les bombes larguées par les avions, qui ont effectué plusieurs passages.

    L’OSDH précise que 42 enfants de moins de 16 ans figurent parmi les victimes, ainsi que 10 combattants du groupe Etat islamique. Le directeur de l’Observatoire, Rami Abdel Rahman, a affirmé qu’« il s'agit du bilan le plus lourd d'un bombardement ayant touché des familles de jihadistes » en Syrie.

    Ces raids meurtriers dénotent un regain d’activité de l’aviation de la coalition, en même temps qu’une intensification des opérations terrestres contre le groupe Etat islamique.

    Les jihadistes sont pris en tenaille par des forces kurdo-arabes soutenues par les Américains qui avancent au Nord vers la ville de Raqqa, et par l’armée syrienne et ses alliés, qui progressent dans le désert central, vers la frontière syro-irakienne.

    ► A lire aussi : Syrie: les enjeux cruciaux de la bataille du désert

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.