GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Iran: des femmes sans voile dans un téléfilm

    media Des jeunes femmes iraniennes à Ispahan, l'une des villes les plus religieuses d'Iran. RFI/ Charlie DUPIOT

    En Iran, depuis la révolution islamique de 1979, toutes les femmes doivent porter le voile, qu'elles soient Iraniennes ou étrangères et quelle que soit leur religion. Une règle respectée par la télévision iranienne qui diffuse néanmoins des films étrangers avec des femmes non voilées. Mais depuis le début du mois de ramadan, cette règle est en quelque sorte contournée avec un nouveau téléfilm.

    Avec notre correspondant à Téhéran,  Siavosh Ghazi

    Les téléspectateurs iraniens ont eu la surprise de voir des femmes iraniennes non voilées dans un téléfilm historique commandé par la télévision nationale.

    Pour contourner l'interdiction, le réalisateur du téléfilm « Nafas », qui signifie « souffle » en persan, est allé en Arménie tourner certaines scènes avec des actrices arméniennes de ce pays voisin.

    L’histoire se passe dans la période qui précède la révolution islamique de 1979. Dans les scènes montrant les dernières années du régime impérial, on peut donc voir des femmes sans voile. Ce qui est une véritable révolution.

    Perruques et chapeaux

    Jusque-là, les Iraniennes jouant dans des films historiques portaient des perruques ou des chapeaux pour cacher leur chevelure.

    Alors que la télévision d’Etat applique des règles strictes, les Iraniens peuvent regarder des dizaines de chaînes satellitaires étrangères, officiellement interdites. Ces chaînes montrent des films étrangers ou iraniens, produits à l'extérieur du pays avec des actrices iraniennes non voilées.

    Pour la télévision d’Etat, il s’agit d’un combat d’arrière-garde. En effet, la société iranienne se libéralise aussi de plus en plus. A Téhéran, mais aussi les grandes villes de province, le port du voile est de moins en moins strict.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.